Millesimes Et Vins

Edition du 26/07/2016
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD

En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayettes, a fait l’acquisition des quatre propriétés viticoles Château Beauregard, Château Pavillon Beauregard, Château Saint-Robert et Château Bastor-Lamontagne, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille.


J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 25 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en nacelles qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes de remontage. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques neuves de chêne de un ou deux vins. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est réputé pour sa grande finesse, son élégance, nous allons essayer, grâce à la plantation d’une parcelle de Cabernet-Sauvignon, de lui apporter un peu plus de densité en bouche. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 38 ans va être progressivement restructuré. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Cette plus grande concurrence entre les pieds nous permet d’obtenir un niveau qualitatif optimum. Nous sommes dans une démarche environnementale, comme au Château Bastor-Lamontagne et Château Saint-Robert qui, eux, ont effectué des conversions Bio. Château Beauregard 2013 : vin sur le fruit, il ne fallait pas trop extraire, un vin plaisir tout en délicatesse, très flatteur, explose en entrée de bouche, arômes de fruits mûrs. Château Beauregard 2012 : millésime très typé Pomerol, flatteur avec de la densité, fraîcheur, élégance, long en bouche, belle complexité, notes d’épices, de sous-bois. Bon potentiel de garde, les Cabernets francs étaient superbes. Benjamin Beauregard, notre second vin représente 30 à 40% de notre production totale. Château Pavillon Beauregard, notre Lalande de Pomerol, 12 hectares à Néac, est un vignoble composé de 70% Merlot et de 30% Cabernet franc, j’aime dire que c’est un “petit” Pomerol qui plaît beaucoup. Le vin est vinifié ici et bénéficie des mêmes soins. Le pôle Rive Gauche est important avec 58 ha au Château Bastor-Lamontagne à Preignac et 38 ha au Château Saint-Robert dans les Graves. Nous avons fait des investissements surtout dans les vignes, certains pieds méritaient d’être remplacés. Avec Michel Garat, nous avions fait la démarche de passer en Bio il y a quelques années, et l’évolution qualitative des vins est tangible aujourd’hui, on remarque une grande pureté du botrytis et du fruit. Château Saint-Robert propose de très jolis graves rouges et blancs, le 2015 est une réussite notamment en blanc sec. L’évolution de Sauternes, un vin plus sur le fruit, à boire jeune comme les cuvées Caprice et So Sauternes sont des réussites. Les vins du Château Bastor-Lamontagne à Preignac sont issus d’un terroir qui ressemble à celui de Barsac, cela donne un Sauternes frais, bien équilibré, je privilégie les Sauvignons dans l’assemblage pour profiter du fruité et de l’acidité rafraîchissante.”

   

Château Beauregard

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36
Télécopie : 05 57 25 09 55
Email : beauregard@chateau-beauregard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b) (Hors Classe)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
HAUT-BAILLY (PL)
LEOGNAN (PL)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL)
HAUT-LAGRANGE (PL)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL)
RAHOUL
LAFARGUE (PL)
ROSE SARRON (b)
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BRONDELLE (b)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANCE (PL)*
LESPAULT-MARTILLAC (PL)*
PONTAC-MONPLAISIR (PL)*
HAUT-CALENS
ROUGEMONT
VIMONT (b)
ROUILLAC (PL)*
EYRAN (PL)
SAINT-AGRÈVES
MAGENCE
OLIVIER (PL)
CALLAC
ESPIOT
HAUT-MARAY
HAUT-PLANTADE (PL)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
(SEGUIN (PL))
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
SAINT-ROBERT (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
GRAVIÈRES
CAILLOUX DE VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHERET-PITRES
(LA PERRUCADE)
REYS
BEL AIR (Graves de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
(HAUT-REYS)
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine CHAMPAGNON


Domaine de 16 ha, vendanges manuelles et vinification traditionnelle. Terroir d’arène granitique, coteaux exposés à l'est. Les vins sont conservés en cuves et 30% en fûts de bois. Superbe Moulin-à-Vent 2014, médailles de Bronze Mâcon et d’Or Paris, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale, un vin qui demande une cuisine riche comme des aiguillettes de canard au caramel d'orange ou un onglet de veau aux échalottes.  Le Chénas 2014, issu d’une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une charpente réelle. Savoureux Fleurie 2014, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et bien équilibré, est un vin classique, qui sent la violette, la mûre et la cerise.

Patrick et Josiane Champagnon
Les Brureaux
69840 Chénas
Téléphone :03 85 36 71 32
Télécopie :03 85 36 72 00
Email : earl.champagnon@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechampagnon

Domaine Guy BAUDIN


Un domaine familial qui est le fruit d'une longue tradition de vignerons, qui remonte à 1685. Il s'étend tout autour du hameau des Loges, village vigneron classé, et est bordé par la Loire, rivière sauvage s'il en est, et classée réserve naturelle sur 20 km. Sur 12 ha de vignes, 11 sont consacrés à la production de Pouilly-Fumé, et un hectare à la production de Pouilly sur Loire. Vendanges manuelles sans desherbant. Lilian Baudin s’est installé depuis janvier 2012, suite à le retraite de son père Guy et ont créé une société ensemble la Scea Domaine Guy Baudin et Fils. On se fait donc plaisir avec ce Pouilly-Fumé Les Charmes 2014, provenant de sols argilo-calcaires sur marnes kimméridgiennes, aux nuances de lis, de coing et d’agrumes, avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin d’une bonne acidité, vif et fin, persistant et parfumé, d’une belle finale fraîche marquée par ce goût de fumé spécifique. Le Pouilly-sur-Loire 2014 est tout en bouche, bien marqué par son Chasselas, un vin tendre, léger, vif, à prévoir sur une tarte à l’oignon ou une salade nordique.

Lilian Baudin
Les Loges
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 20 12 47
Télécopie :03 86 39 17 13
Email : guy.baudin3@wanadoo.fr
Site personnel : www.guy.baudin@wanadoo.fr

H. DARTIGALONGUE et Fils


Formidable Bas-Armagnac cuvée 20 Ans d’Âge, présenté dans cette superbe carafe Yogi, (dont 100% du packaging est Made in France, et pour la plupart Made in Sud-Ouest !), un assemblage de plusieurs Millésimes élevés plus de 20 ans en fûts de chêne, dont les millésimes 1992, 1990, 1987 et 1988. Long en bouche, il développe une finale gourmande et délicate avec des arômes pâtissiers (vanille, fruits confits) d’agrumes, d’une grande finesse. Parfait sur un dessert comme une tarte tatin ou un fondant au chocolat. Parmi la collection de vieux Armagnac, quatre millésimes expriment toutes leurs qualités en étant dégustés à des degrés supérieurs à 40% ont été mis en bouteille d’exception de 70 cl, cette gamme est destinée à des amateurs d’Armagnac de caractère. Le Millésime 1978 est à 44%, de couleur ambre soutenu, de grande persistence d’arômes, où toute l’élégance de la maison vient s’allier à une intensité d’une grande persistance. Savoureux Bas-Armagnac de 25 ans, de robe limpide, d’une belle présence tannique, où s’entremêlent des nuances de prune cuite, de vanille et de réglisse. Le Bas-Armagnac de 30 ans, issu de plusieurs Armagnacs dont le plus jeune a donc, au minimum, 30 ans, est très racé, aux connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale. “Notre Blanche Armagnac, nous dit Benoit Hillion, est issue d’un assemblage des cépages Ugni Blanc, Baco et Folle Blanche. À la sortie de l’Alambic, le distillat qui titre 60° est réduit de nombreuses fois afin de libérer progressivement ses arômes et obtenir une eau-de-vie dont la finesse et la longueur en bouche sont remarquables. Nous faisons une réduction en plusieurs étapes successives, puis une stabilisation en cuves Inox 3 mois, le degré de commercialisation est de 43°. Sa couleur est limpide, son nez a des notes de fleurs blanches, poire, pomme, baie de genièvre. On retrouve en bouche les mêmes arômes, avec une finale aux notes d’amande douce. Belle texture à la fois puissante et onctueuse, remarquable longueur.”

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : www.vinsdusiecle.m/dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : champagne-jr@vinsdusiecle.com
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'R


Après 2 ans passés en Espagne (Dominio de Atauta, Ribera del Duero), Frédéric Sigonneau, revient en Touraine en 2004 et fonde trois ans plus tard son domaine sur les vestiges du domaine familial à Cravant les Coteaux. Son vignoble compte à ce jour 5 ha, et la culture se fait le plus naturellement possible : travail du sol, pas d'herbicides ni d'insecticides, vendanges manuelles en caisses, encuvage par gravité dans des cuves en ciment brut, remontage et soutirage. Les vins sont certifiés Bio.
J'ai apprécié son Chinon cuvée Les Folies du Noyer Vert 2011, complexe, coloré, intense et charmeur, bien typé, riche en couleur, corsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une réussite certaine (13,50€). Le Chinon Les Cinq Eléments 2011, puissant mais à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Goûtez le Chinon cuvée Le Canal des Grands Pièces 2012, aux notes fruitées (cassis) et épicées, dense, coloré, un vin souple et ferme à la fois, très réussi. Aucune hésitation, naturellement.

Frédéric Sigonneau
14, coteau de Sonnay
37500 Cravant-les-Coteaux
Tél. : 02 47 98 03 57 et 06 85 10 01 02
Email : tontonred@free.fr
www.domainedelr.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de la CHAPONNE


Une petite exploitation familiale, dont les vignes de plus de 65 ans ont été plantées par son grand-père, vigneron et forgeron du village. Les vignes sont exposées en coteaux plein sud, les vendanges sont manuelles. Ici pas d’artifices, juste l’expression de terroir et le travail du vigneron.
Le tout donne ce Morgon cuvée Joseph 2012, élevé en fûts de chêne, Joseph étant le prénom du grand-père de l’actuel propriétaire, un vin issu de vignes de plus de 70 ans, typé, coloré, charpenté, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois. Le Morgon Côte du Py 2013, provenant aussi de très vieilles vignes (70 ans) à faible rendement, une cuvée qui se repose en foudres durant la période d’hiver pour révéler toutes les saveurs du Gamay, dégage un nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins bien présents et fondus à la fois, toujours très abordable (6,40 € environ). Goûtez aussi le Chiroubles La Forge 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, riche et séduisant, à la fois intense et souple, de couleur intense aux reflets noirs (6,30 €). 

Laurent et Laurence Guillet
70, Montée des Gaudets
69910 Villié-Morgon
Tél. : 04 74 69 15 73 et 06 31 93 57 71
Email : domaine-chaponne@wanadoo.fr
www.laurent-guillet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Paul GOERG


En 1876, Paul Goerg était le maire de Vertus. Dans les années 1950, un groupe de vignerons créent leur gamme de Champagne puis reprennent le nom de Paul Goerg pour signer leur marque. Viticulture raisonnée et dosage faibles pour mettre en avant la pureté des vins.
On y propose ce Champagne brut cuvée Lady Premier Cru 2004, d’une grande finesse, puissant au nez, de bouche florale, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. Le Champagne brut Millésimé Premier Cru 2005, de bulles persistantes, qui développe en bouche des notes de raisins secs et de pomme, est une cuvée bien charpentée, de bouche ronde et puissante, légèrement épicée (37 €). 
Le brut rosé Premier Cru est tout en charpente, fruité au nez comme en bouche, aux nuances de rose et de coing (34 €). La cuvée Absolu Extra brut Premier Cru, avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, est de mousse légère, de bouche franche comme le brut Tradition Premier Cru, qui mêle élégance et densité, aux connotations de fleurs d’acacia et de pomme, avec de la rondeur et ce qu’il faut d’acidité en finale.

Directeur Général : Damien Cambres
30, rue du Général Leclerc
51130 Vertus
Tél. : 03 26 52 15 31
Fax : 03 26 5215 31
Email : info@champagne-goerg.com
www.champagne-goerg.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013

 



Clos RENÉ


Château FONBADET


Château PLANTIER ROSE


Domaine de L'AMAUVE


COULY-DUTHEIL


Philippe de LOZEY


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château VIEUX RIVALLON


Château GRAND-MOULIN


Domaine BROBECKER


Domaine de NOIRÉ


Domaine du P'TIT ROY


Clos TRIMOULET


Clos BELLEVUE


Château CLAUZET


Château BICHON-CASSIGNOLS


Château CHENE-VIEUX


Domaine GROS Frère et Soeur


Château BELLE GARDE


Domaine Les CASCADES


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Château FONROQUE



SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU PONT LES MOINES


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE VINCENT BACHELET


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU VALGUY


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE ALARY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales