Millesimes Et Vins

Edition du 17/03/2015
 

CHATEAU FONBADET

Charme

Château FONBADET

À Pauillac, le Château Fonbadet est l’une des dernières propriétés familiales, et sa situation très privilégiée, au cœur des grands crus renommés, en fait un “petit diamant” où l’on sait associer talent et convivialité, respecté et recherché par un bon nombre d’amateurs.


Élégante demeure du XVIIIe siècle entourée d’un grand parc, le Château Fonbadet est situé sur la commune de Pauillac. Le vignoble a une superficie de 20 hectares. L’âge moyen des vignes est de 50 à 60 ans, les vendanges bien sûr manuelles, et l’encépagement est classique des grands vins de Pauillac (60% de Cabernet-Sauvignon, 20% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot et Malbec). Pascale Peyronie, aux côtés de son père Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion. Elle s’attache à élever un grand vin racé, de grande évolution. Leur objectif est toujours qualitatif, et les travaux réalisés (chai, salle de réception...), ne viennent que conforter leur façon d’être, de recevoir, en réservant un accueil exceptionnel.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2010 : grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. 2009 : couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent la fraise mûre et les sous-bois, ample, un très beau vin d’une belle persistance, riche, velouté en finale. 2008 : belle réussite, de couleur foncée, aux notes de fruits rouges bien mûrs (griotte, framboise...), un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. 2007 : structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, aux connotations de mûre et de griotte, un joli vin charnu, aux nuances d’épices en finale, aux tanins harmonieux mais amples à la fois, un vin de bouche soyeuse. 2006 : aux tanins fins avec une rondeur en bouche persistante, un vin ample et distingué, légèrement poivré, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et petits fruits rouges surmûris, qui devrait tenir toutes ses promesses. 2005 : beaucoup de matière, au nez subtil où dominent les petits fruits cuits et la réglisse, alliant richesse et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu très caractéristique et tout en charme, très prometteur. 2004 : une robe exquise, chatoyante, d’un beau pourpre. Un nez ramassé qui s’ouvre très vite avec une symphonie olfactive de fruits rouges très mûrs sur des chuchotements de cassis, de framboises et des odeurs torréfiées.

   

CHATEAU FONBADET

Pierre et Pascale Peyronie

33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 02 11
Télécopie : 05 56 59 22 61
Email : pascale@chateaufonbadet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b) (Hors Classe)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
GRANDMAISON (PL)
SMITH-HAUT-LAFITTE (PL) (b)
GRAND BOS
(HAUT-BAILLY (PL))
HAUT-LAGRANGE (PL)
OLIVIER (PL) (b)
RAHOUL
ROSE SARRON (b)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
BOUSCAUT (PL)
CARBONNIEUX
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
LUCHEY-HALDE (PL)
DE MAUVES (b)
LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-CALENS
HAUT-MARAY
LAFARGUE (PL)
SAINT-AGRÈVES
ROUGEMONT
VIMONT (b)
ESPIOT*
EYRAN (PL)*
CALLAC
HAUT-PLANTADE (PL)
LA PERRUCADE
PEYREBLANQUES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BICHON-CASSIGNOLS (b)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
BRONDELLE (b)
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
FOUGÈRES (b)
GRAVIÈRES
SAINT-ROBERT (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
(SEGUIN (PL))



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
ARGUIN
BEL AIR (Grave de Vayres)*
(CAZEBONNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-REYS)
COUNILH
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

René KOCH & Fils


Le domaine René et Michel Koch est une entreprise familiale exploitant 12 ha de vignes. Depuis 2006, Michel gère le domaine et reste largement soutenu par ses parents. L'ensemble des parcelles se trouvent dans un cercle de 4 à 5 km autour de la maison, sur des sols et sous-sols très différents d'un coteau à l'autre ce qui permet d'adapter les cépages à chaque terroir. Depuis 2001, les vignes sont cultivées dans le respect de l'environnement et suivant le cahier de charge Tyflo (production intégrée - contrôle Ecocert). “La vendange 2013, nous dit Michel Koch, n’a pas été facile, ce n’est pas un secret, il fallait vendanger au bon moment, tout a été une question de timing. Avec peu de raisins et des rendements en baisse, nous avons réalisé un millésime fruité, équilibré et gouleyant, pour l’instant la vinification se passe bien, se sera sûrement un millésime de garde. Quant au millésime 2012, que nous proposons à la vente, c’est un vin qui s’ouvre bien, fruité, avec une belle mise en valeur des cépages, Muscat, Pinot gris et Pinot noir. Les Riesling sont très aromatiques, vraiment sur le fruit avec le côté citronné et racé du Riesling, et de beaux Sylvaners également.” Remarquable Riesling Grand Cru Muechberg 2011, aux notes minérales, où s'entremêlent les agrumes et les fruits secs, tout en bouche, un vin à déguster sur un pain de poisson. Le Pinot noir 2012 cuvée WH (ce sont les initiales des terroirs granitiques d'où est issue cette cuvée, le Winzenberg et le Heissenberg), aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, de bouche puissante et soyeuse, un vin ample, riche, velouté. Le Riesling Heissenberg 2012, de jolie robe dorée, très équilibré, d'une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de noisette et de narcisse. Beau Pinot Gris Vendanges Tardives 2010, savoureux, au nez intense où dominent la rose et le pain d'épices, alliant distinction et puissance, un vin complexe, tout en persistance aromatique, d'évolution lente. Le Crémant d'Alsace brut collectionne les récompenses, de belle robe jaune or, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux senteurs de noix fraîche. Goûtez le Pinot Auxerrois blanc 2011, très équilibré, avec des nuances de fruits secs, et le Gewurztraminer Zoé 2009, parfumé, d'une belle expression, alliant élégance et vinosité au palais, qui s’accorde aussi bien sur une quiche au munster que sur un gâteau aux amandes et aux abricots.


5, rue de la Fontaine
67680 Nothalten
Téléphone :03 88 92 41 03
Télécopie :03 88 92 63 99
Email : contact@vin-koch.fr
Site personnel : www.vin-koch.fr

Château PASCAUD


Ce propriétaire sympathique propose ce beau Bordeaux Supérieur cuvée Réserve 2011, élevé en fûts de chêne, 85% Merlot et 15% Cabernet franc. gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, aux tanins puissants mais très fins. Le 2010 est de couleur grenat, avec ces nuances persistantes de violette et de framboise mûre, très classique et puissant, avec de la matière, très savoureux. Le 2009, généreux en bouche, tout en subtilité, développe un nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits rouges mûrs, typé, charpenté et riche. Le 2008 est ample et bien parfumé, aux connotations de mûre et de cannelle, un vin bien corsé, ferme et persistant. Goûtez le Bordeaux Supérieur 2011, 100% Merlot, charnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Scea Jalousie-Beaulieu - Bernard Avril et Philippe Person
1, La Jalousie
33133 Galgon
Téléphone :05 57 84 32 11
Télécopie :05 57 74 38 62
Email : chpascaud@aol.com

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L'histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. N'est-ce pas justement Jean-Edouard Dupard, premier de la dynastie, qui, maire de Puligny obtint l'association du nom de son village à celui de Montrachet ? Car, de père en fils, les Chartron sont des hommes de terroir. Pas n'importe lequel. Celui varié et magique de cette Bourgogne où l'on fait du vin depuis le IIIe siècle au moins. Les chais se trouvant au coeur des vignobles blancs les plus prestigieux, il est tout à fait logique que Jean-Michel Chartron se soit spécialisé quelque peu dans les vins blancs. Avec 13 ha de vignes, 16 appellations, dont 9 à Puligny-Montrachet, les vins blancs dominent avec 90% de la production. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. L'ensemble des vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l'Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, lui, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. La fermentation alcoolique dure 4 à 6 semaines, suivie par la fermentation malolactique, facilitée par une température de cave optimale de 17°. Durant cette période, les vins peuvent être bâtonnés plus ou moins légèrement selon le degré d'évolution. Débute ensuite l'élevage, toujours en fûts, en cave froide (12/13°), durant 8 à 12 mois selon l'appellation et le millésime du vin. A la fin de l'élevage, le vin est alors finement collé et mis en bouteilles... Fidèle à lui-même, ce formidable Bâtard-Montrachet 2012, un grand vin où la suavité s'allie à une fraîcheur d'une intensité rare, avec des senteurs minérales et florales complexes, riche, mêlant élégance et charpente, finesse et densité, avec ces notes de fleurs blanches, de coing et de miel, très persistant. Le Puligny-Montrachet Clos de la Pucelle Premier Cru blanc 2012 (fermentation en fûts de chêne dont 30% de fûts neufs et 70% de fûts de 1, 2 et 3 ans, élevage sur lies fines pendant 12 mois), gras, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de chèvrefeuille et d'agrumes, très bien équilibré en bouche, un vin puissant et distingué comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret 2012, de jolie robe dorée, très fin, de bouche fruitée, d'une belle harmonie, aux arômes de noisette, de fruits cuits, une grande réussite. Excellent Savigny-Lès-Beaune blanc Les Pimentiers 2012, qui a vraiment beaucoup de charme, avec des dominantes d'amande et de lis, intense, distingué. Le Saint-Aubin Premier Cru Les Murgers des Dents de Chien blanc 2012 sent la pomme mûre et les noisettes, de belle structure, tout en finesse d'arômes en bouche, très persistant. Toujours très typé, le Corton Charlemagne Grand Cru 2012, opulent, complexe et suave, où dominent des senteurs de pain grillé et de fruits jaunes, est un vin dense, d'une très jolie finale, avec des connotations de noisette et d'abricot sec. Le Chassagne-Montrachet Premier Cru Cailleret 2012, de bouche fraîche à dominante de pêche jaune et d'amande, tout en harmonie comme le Chassagne-Montrachet Les Benoites blanc 2012, de belle couleur dorée, classique et puissant, de bouche persistante, au nez d'amande fraîche, tout en finesse, très ample au palais. Excellent Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2012, aux notes discrètes de noix et de rose, riche et complexe, tout en arômes. Goûtez encore le Hautes-Côtes-de-Beaune Sous La Roche rouge 2011, corsé, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, gourmand, à déboucher sur un gibier d'eau, et le Bougogne Pinot noir Clos de la Combe 2011, de bouche intense et dominée par la mûre, mêlant souplesse et intensité aromatique, de robe brillante.

Jean-Michel Chartron
13, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Télécopie :03 80 21 99 23
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


Notre domaine familial cultive 13 ha de vignes sur 3 communes (Dambach-La-Ville, Scherwiller et Châtenois). Nos ancêtres, venant de Suisse, s'installèrent à Dambach-La-Ville au 17ème siècle et pratiquèrent la polyculture comme de très nombreuses familles alsaciennes. C'est avec mon grand-père Joseph FREY et mon père Charles que la vente en bouteille commença. Nathalie et Dominique donnent un nouvel élan commercial au Domaine FREY Charles et Dominique avec les premières exportations dans les pays européens ou encore au Japon, Canada, Etats-Unis. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie avec beaucoup de bonheur. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Il s'agit d'en assurer l'équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuse entre terre, plante et environnement. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule ). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Les raisins sont cueillis manuellement. Le raisin est versé en entier sur le pressoir sans foulage ni égrappage afin de ne pas l'abîmer. Le pressurage se fait lentement et en douceur. Après la fermentation, les vins sont élevés sur lie jusqu'au printemps. Remarquable Pinot gris Quintessence 2009, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux, tout en bouche comme le Gewurztraminer Clos Saint-Sébastien 2009, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, tout en finesse. Goûtez toujours leur Crémant d’Alsace brut Plaisir Perlant Millésimé, qui dégage des nuances de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, de mousse persistante, vraiment charmeur. Le Gewurztraminer Collines de Granit 2011 est élégant, fin et aérien, un vin fruité, où la fraîcheur domine, tandis que le Riesling Vieilles Vignes 2010 est tout en structure et parfums, de bouche très subtile avec des notes d’amande, à la fois minéral et fumé.

Dominique Frey
1, rue du Pinot Blanc - ZA du Wasen
67650 Dambach-La-Ville
Téléphone :03 88 92 41 04
Télécopie :03 88 92 62 23
Email : freydombio@vinsdusiecle.com
Site : freydombio
Site personnel : www.vinsfreybio.com


> Nos dégustations de la semaine

Château MACQUIN


Macquin s'étend sur une superficie de 30 ha plantés à 80% de Merlot, 10% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc.
Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettant de produire des vins souvent plus estimés que des grands crus de Saint-Émilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel.
Très savoureux Saint-Georges-Saint-Émilion 2011, charnu comme il se doit, au nez intense, tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices...), qui devrait tenir toutes ses promesses. Tout en bouche, le 2010, avec des notes de cassis et de framboise, des nuances finement épicées (cannelle, poivre), est un beau vin souple et dense, corsé, avec des tanins mûrs et présents. Le 2009 est dans la lignée, au nez finement épicé, charnu, un vin riche, mêlant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Excellent 2008, de robe rubis profond, généreux, un vin très typé, persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins mûrs, riches et harmonieux, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale.

Denis Corre-Macquin

DUMÉNIL


Les archives communales attestent de l’existence des Duménil à l’époque de Louis XIV. La famille a longtemps cultivé simultanément des terres et des vignes et ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que l’orientation viticole s’affirme. Fondée en 1874 à Chigny-les-Roses par Elie et Cécile Duménil, le Champagne Duménil symbolise le mariage réussi entre tradition et modernité.
Aujourd’hui, l’arrière-petite-fille des fondateurs, Frédérique Poret, née Rebeyrolle, a pris les rênes de la Maison en compagnie de son mari, Hugues Poret. Éduquée dans le respect des traditions champenoises de savoir-faire et d’amour du terroir par son père Michel Rebeyrolle, Frédérique perpétue la quête d’excellence et d’authenticité qui caractérisent la Maison Duménil. Tous deux issus de familles de vignerons, Frédérique et Hugues vouent un attachement considérable à la terre et au métier que leur ont transmis leurs aïeuls. Hugues travaille dans les vignes et la cave. 
Ce Champagne brut Prestige Vieilles vignes Premier Cru, majorité de Chardonnay avec 20% de Pinot Noir, patiente 5 ans en cave, ce qui lui apporte une grande richesse aromatique, une cuvée puissante et bouquetée, avec ces notes de noix et de petites fleurs fraîches, très persistant, associant élégance et vinosité, à découvrir sur une daurade au four. Le brut rosé Vieilles vignes, provenant des 3 cépages champenois pour 1/3 chacun, avec 7% de vin rouge issu de vieilles vignes de Pinot Meunier vinifié en fûts, est très réussi, au nez concentré où dominent la framboise mûre, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur en bouche comme le brut Grande Réserve Premier Cru, une cuvée finement bouquetée (aubépine, rose), de bouche subtile et parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, idéale sur une cuisine raffinée.

Frédérique et Hugues Poret

FLEURY Père et Fils


Là où la Seine reçoit ses premiers affluents, se situent les coteaux argilo-calcaires de la Champagne méridionale appelée Côte des Bar. La famille Fleury y cultive la vigne depuis plusieurs générations. Émile, le grand père, fut le premier à implanter des Pinots noirs greffés dans la région, après l’invasion du phylloxéra. Son fils Robert champagnise en 1929 sa propre récolte et devient récoltant–manipulant. Jean-Pierre reprend le domaine familial en 1962, cultivé selon les pratiques chimiques de l’époque. En 1970, il commence une recherche culturale écologique : désherbage mécanique, apport d’engrais organique. En 1989, le passage à la biodynamie se fait naturellement, il devient ainsi le premier producteur champenois en biodynamie.
En 2009, la 4e génération entre en scène : Jean-Sébastien affine dans les vignes et en cave, les méthodes respectueuses de l’environnement et qui tendent vers une qualité optimale. Morgane a ouvert en Mars 2009 à Paris, “Ma cave Fleury”, où elle propose les cuvées familiales et des vins issus de la biologie et de la biodynamie. Benoît a intégré à son tour le domaine familial en septembre 2010 avec un solide bagage viti-vinicole, il partage avec José, le chef d’équipe fort de plus de 20 ans d’expérience en biodynamie, la responsabilité du vignoble.
J’ai beaucoup apprécié le Champagne Cépages blanc 2005 souple et fruité, avec des notes florales persistantes, aux arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, charpenté, harmonieux au palais. Le 2000 est tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux senteurs de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, de bouche distinguée avec des nuances crémeuses et persistantes. Remarquable Robert Fleury 2002 (Pinot Noir 46%, Chardonnay 18%, et Pinot Blanc 36%, élevage 80% en fûts de chêne et 20% en cuves), très équilibré, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes complexes de tilleul, de musc et de coing. Une référence, le Champagne brut rosé de saignée, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, fort bien équilibré, distingué et vif, à prévoir sur une tarte aux chocolat. Joli brut Blanc De Noirs, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, très légèrement miellé, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, parfait sur un dessert au chocolat, distingué en bouche comme le Champagne Boléro Extra brut, de mousse très fine, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), de mousse intense, franche et friande, tout en charme.
Il y a encore ce Champagne cuvée Fleur de l’Europe brut, qui est un Champagne de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, de belle structure, tout en finesse d’arômes, et cet Extra brut Millésime 2002, de mousse très perlante et très persistante, au bouquet fin, à dominance de rose et de fruits secs, raffiné, frais et délicat en bouche, une grande bouteille.

Jean-Pierre et Jean-Sébastien Fleury

> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012

 



Château CROZE de PYS


Château BELLE GARDE


Clos LABARDE


PIPER-HEIDSIECK


Guy CADEL


Badie, L'Intendant...


LOMBARD et Cie


CLOS CENTEILLES


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château La MARZELLE


Domaine Jacques CARILLON


Château PENIN


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine du LOOU


Denis FORTIN


Château TOUR-du-ROC


Château BOURSEAU


Domaine de BAVOLIER


Château GRAND-MOULIN



DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHATEAU DU MASSON


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE VINCENT BACHELET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales