Millesimes Et Vins

Edition du 19/04/2016
 

CHAMPAGNE DEVAUX

Excellence

Veuve A. DEVAUX

C’est toujours la seule cave coopérative, dirigée notamment par la charmante Marie Gillet, qui accède à cette place de Premier Grand Vin Classé, et c’est bien mérité quand on fait intervenir le rapport qualité-prix-régularité, allié à une présentation soignée et raffinée.


Nous proposons également une pratique alternative à nos viticulteurs, il a fallu remplacer les herbicides par le travail des sols, nous avons ainsi incité nos amis viticulteurs à exercer une nouvelle viticulture, plus respectueuse.” “Nos Champagnes de la gamme “Les Classiques” favorisent le Chardonnay poursuit Michel Parizot, Chef de Caves. La vinification profite des mêmes approvisionnements, des raisins récoltés dans la Côte des Bars, de Montgueux, la Côte des Blancs et de la région de Vitry le François. La vinification de la gamme “Les Classiques” s’effectue en cuves Inox. Le vieillissement se fait ensuite trois ans sur lattes, nous recherchons plus la fraîcheur, l’élégance, la dégustation agréable. Pour la gamme “D”, nous faisons des sélections des meilleures parcelles de vieilles vignes, de belle exposition. Ces lots sont vinifiés à part. J’essaye toujours de profiter d’une bonne acidité naturelle des vins qui n’ont pas fait de fermentation malolactiques, les assemblant ensuite avec des vins qui ont fait leur malo, cela permet d’enrichir la palette aromatique et d’apporter aux vins des notes beurrées, des arômes floraux, d’agrumes, une belle fraîcheur. Les vins de réserve de la gamme “D”, qui entrent pour 40% dans l’assemblage, vieillissent toujours de façon systématique en fûts de chêne, il y a même une petite partie vinifiée entièrement en fûts de chêne, cela enrichit la complexité aromatique des champagnes Devaux. Autre particularité de la Maison Devaux, pour l’élaboration du champagne de la gamme “D” Premium, nous sélectionnons des parcelles, nous privilégions les vieilles vignes, les meilleurs terroirs, nous cherchons l’équilibre idéal entre maturité et acidité, pour obtenir donc de la fraîcheur dans nos Champagnes. Nous avons donc répertorié un éventail des meilleures parcelles. Les jus issus de ces parcelles seront vinifiés à part, nous faisons même des cœurs de cuvée pour apporter de la complexité et de la garde. Nous les assemblons ensuite pour obtenir la gamme “D”. Splendide Champagne cuvée D de Devaux Millésime 2006, à la fois d’une grande volupté et très rafraichissante, de bouche tendue, florale, grillée, complexe. “Ce millésime 2006, nous dit Michel Parizot Chef de Caves, est issu à 50% Chardonnay et 50 % Pinot noir. Ce sont des Pinots noirs qui proviennent de la Côte des Bars et des Chardonnays issus de la Côte des Blancs. Il y a 50% des vins qui n’ont pas fait volontairement leur fermentation malolactique. C’est une décision de ma part car les raisins étaient bien mûrs en 2006, il n’y avait pas trop d’acidité et pour rééquilibrer les vins, j’utilise des lots qui n’ont pas fait leur malo pour apporter de la fraîcheur, je préfère le faire de façon naturelle, surtout pour une bouteille qui peut vieillir 10 ans. J’aime beaucoup le 2006, c’est un millésime qui a été un peu oublié et c’est dommage, il arrive derrière 2002 qui était un très beau millésime, viennent ensuite 2008 et 2009 qui sont deux très grands millésimes, surtout le 2008. Ce 2006 est un Champagne friand, très agréable, il n’aura peut-être pas le potentiel de vieillissement d’un 2008. C’est un Champagne sur la fraîcheur avec des arômes de grillé, de brioché, un Champagne très chaleureux. En 2006, les Pinots noirs étaient bien mûrs dans notre secteur de la Côte des Bars, nous avons été avantagés par rapport à la Montagne de Reims où la météo a été plus variable qu’ici. Cette belle maturité nous a engagé à faire un Champagne millésimé.” “Nous lançons cette année une nouvelle cuvée en partenariat avec Michel Chapoutier, nous précise Marie Gillet. Michel Chapoutier vient d’acheter une petite parcelle en Champagne, c’est une histoire d’amitié, de recherche viticole, de rencontre entre Laurent Gillet et Michel Chapoutier, entre la Champagne et la Vallée du Rhône. L’idée de cette nouvelle cuvée Devaux s’appelle Sténopé (ancêtre de la photographie). Chaque année, c’est la photographie de ce qui s’est passé dans les vignes et du climat qu’il a fait, c’est donc un Champagne Millésimé. Nous sortons la première bouteille qui est le millésime 2008. Le 2009 lui succèdera en septembre 2016. Ce 2008 est encore un peu sur la réserve, l’hiver avait été très froid, le printemps mitigé, mais dès qu’il est ouvert, il est absolument somptueux. Ce sera à chaque fois une bouteille unique car ces Champagnes ne se ressembleront jamais contrairement à notre gamme habituelle ou nous essayons grâce à l’assemblage de conserver les mêmes caractéristiques. C’est un peu comme une troisième Collection, c’est la grande nouveauté, une idée audacieuse qui offre un Champagne rare et de caractère, donnant l’image la plus fidèle d’une seule et unique année. Michel Parizot sélectionne les lots provenant des parcelles de prédilection. La même rigueur sera appliquée au pressurage des raisins et à la vinification des vins, le vieillissement en fûts, à la délicate prise de mousse suivie d’une longue maturation en bouteilles. Le défi consiste à interpréter vendange après vendange, une partition unique qui révèle avec le temps toute la personnalité du millésime. Sténopée 2008 : encore un peu fermé mais très séduisant. Notes toastées et chocolatées, d’agrumes confits, d’épices explosent en entrée de bouche, Champagne d’une grande complexité, qui évolue bien, bel équilibre entre douceur et tonicité en milieu de bouche, longue finale citronnée soulignée de bergamote. La vinification effectuée principalement en fûts, apporte en finale, de savoureuses notes crémeuses et de praliné.” On savoure toujours ce superbe Ultra D de Devaux, très parfumé, alliant finesse et longueur, aux nuances de pêche et de citronnelle, très rafraîchissant. Dans la lignée, la Grande Réserve brut, à laquelle une dominante de Pinot noir confère puissance et longueur en bouche, le Chardonnay apportant à la fois vivacité et finesse, est très bien dosé, fin et riche à la fois, un grand Champagne qui fleure l’amande, de mousse fine et légère, aux arômes intenses en finale, marqué par la noisette et l’abricot, un vin savoureux, de belle structure, comme ce Blanc de noirs, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches. La cuvée D de Devaux rosé est très élégante, fine et fruitée, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur au palais. Avec seulement 10% de vin rouge, il est très peu coloré, c’est vraiment un rosé d’apéritif, d’une grande fraîcheur avec 47% de Chardonnay, d’une belle vivacité en bouche. La cuvée Millésimée, pur Chardonnay, est dans la lignée, marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille), la pomme et le pain grillé, la marque de fabrique du Chardonnay, une cuvée typée, vraiment réussie. Il y a aussi ce Manoir Champagne Devaux : il s’agit d’une maison du XVIIIe siècle veillant sur un parc de 2 ha au bord de la Seine, entourée d’un colombier inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et d’une serre. Ces bâtiments ont été aménagés avec soin et peuvent aujourd’hui accueillir les curieux d’architecture bien sûr, mais aussi et surtout les gourmands et amateurs de Champagne, car ce lieu est avant tout l’ambassadeur de Champagne Devaux. Au-delà de la simple évocation du luxe, de la fête, de l'exclusivité, la Maison a bâti un lieu superbe qui comprend : un show-room ouvert au public pour lui permettre de découvrir le terroir, le produit et son élaboration, le domaine et son patrimoine. Il s'insère dans les circuits de découverte vinicoles, c’est une vitrine représentative de l'économie locale. Il y a une salle de dégustation, une de séminaire, une cuisine/salle à manger, les aménagements prévoient 4 suites pour recevoir les clients privilégiés; dans la serre, une partie de la visite possible en accès libre, évoquant les sols, sous-sol, vignes, travail de l'amont; dans le colombier, seconde partie de la visite, avec les étapes de la vinification.

   

CHAMPAGNE DEVAUX

Laurent et Marie Gillet
Domaine de Villeneuve - BP 17
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone : 03 25 38 30 65
Télécopie : 03 25 29 73 21
Email : info@champagne-devaux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
BEAUREGARD (S)
GONORDERIE
GODINEAU (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
BOUVET
Christelle DUBOIS
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
CHINON
BOUCHARDIÈRE
GOURON (r)
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
NOIRÉ
Dne de L'R
DOZON
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
MECHINIERES
MONTIGNY
Domaine des ROY
CHESNEAU (CHe)
SANCERRE DIVERS

NATTER (S) (r)
SARRY (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
CHAILLOT (CH)
CREZANCY/CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
P'TIT ROY (S)
MALBETE (R) (r)
J-M ROGER (S)
SAUTEREAU (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
D. FOURRIER (A)
PETIT CLOCHER (A)*
BESSIÈRE (S)
RAYNIERES (S)
VIEUX PRESSOIR (S)*
SAUMUR-CHAMPIGNY
BOURG NEUF*
ROCFONTAINE
VARINELLES
CHINON
A. LEON*
CAVES de la SALLE*
(BROCOURT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
JARNOTERIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

(CHARMOISE)
MAISON (CHe)*
SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)
BIZET (S)*
GILBON (MS)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
SAUMUR-CHAMPIGNY
(CORDELIERS)
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. “Le 2015 a été un millésime difficile au niveau de la maturité, nous explique Philippe Rochet, les pépins étaient verts alors que les analyses disaient que l'on pouvait vendanger. Il peut se résumer en 2 parties : l'une excellente, la 2e bonne. Les rouges sont charnus avec des tanins souples, ils vont bien se comporter en barriques. Les blancs sont aromatiques, fruités. Millésimes en vente en 2016 : les 2012, puis les 2014. Médaille d'Or aux Vignerons Indépendants pour le rouge et aussi pour le blanc sec à Bordeaux. Projet d'acquisition d'une autre exploitation.” C’est donc le moment de déboucher ce Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins mûrs, avec des notes de griotte et de cuir, d’une belle longueur. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Joli Graves blanc 2014, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

COULY-DUTHEIL


Le domaine (depuis quatre générations) est géré selon le principe de la lutte raisonnée et du respect de l'environnement (enherbement complet du vignoble, effeuillage, faibles rendements...). Trois terroirs : les plaines aux graviers mêlés de sables en bordure de Vienne, les pentes et les plateaux argilo-silicieux, et les coteaux argilo-calcaires. Toujours une référence avec ce Chinon rouge Clos de l'Olive 2014, concentré, de couleur profonde, tout en nuances d’arômes (griotte, cannelle, grillé), aux tanins fondus mais très riches, de garde. Le Chinon rouge Clos de l'Écho 2014, de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le Chinon rouge Baronnie Madeleine, élevé 9 mois en cuves, médaille d’Argent Concours des Vins de Loire 2015, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, riche, très équilibré, d’une belle longueur. Le Chinon rosé René Couly, qui fleure les framboises et les sous-bois, mêle nervosité et fondu en bouche. Beau Chinon blanc Les Chanteaux 2014, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix fraîche, mêle richesse aromatique et persistance, parfait aussi bien sur des boudins à la compote d'oignons que sur des brochettes de Saint Jacques. n Domaine DOZON Eric Santier Clos du Saut-au-Loup 52, rue du Rouilly 37500 Ligré Tél. 02 47 93 17 67 Fax. 02 47 93 95 93 e-mail : domainedozon@gmail.com www.domaine-dozon.fr Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l'est par un massif boisé. “Originaire de Chinon, explique Eric Santier, j’ai suivi des études à Tours puis à Dijon, en école de commerce, avec une spécialisation dans le commerce international des Vins et des Spiritueux. Après quelques années à vendre et à promouvoir les vins (Sopexa, Asie...), j’ai choisi de rentrer en France, pour reprendre mes études. J’ai alors suivi une formation en viticulture et œnologie à Bordeaux, puis j’ai voulu revenir dans ma région natale. L’étape suivante fut alors de trouver une belle opportunité pour s’installer, et c’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir reprendre le Domaine Dozon et son magnifique vignoble du Saut au Loup à Ligré. Une nouvelle aventure a commencé donc !” Remarquable Chinon rouge Clos du Saut-au-Loup 2014, 100% Cabernet franc, issu de vignes de 40 ans, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution. Le Chinon rouge C du Plaisir, 100% Cabernet franc, sélection de jeunes vignes d’une quinzaine d’années, est un bien joli vin où domi- nent des notes de fruits rouges et de violette, à déguster jeune, de jolie bouche comme le Chinon rosé, 100% Cabernet franc, provenant de vignes de 25 ans, pressurage direct, vinification en cuves, corsé, tout en arômes de fruits. Pour la très bonne bouche, ce Chinon rouge l'Exception 2008, une cuvée élevée en barriques de 8 à 9 ans, afin d'affiner la structure et apporter de la rondeur, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et gras.

Jacques et Arnaud Couly
12, rue Diderot - BP 234
37500 Chinon
Téléphone :02 47 97 20 20
Télécopie :02 47 97 20 25
Email : info@coulydutheil-chinon.com
Site personnel : www.coulydutheil-chinon.com

Guy CADEL


Un vignoble de 10 ha qui s’étend dans la Côte des blancs et la vallée de la Marne. L'encépagement est réparti entre Chardonnay et Pinot meunier à parts égales. Les sols sont en majorité argilo-calcaires, avec pour quelques parcelles une tendance plus limoneuse. La profondeur est très variable, ils sont en moyenne plus profonds lorsque la veine de craie est grande et donc surmontée d'argile. L'âge des vignes est en moyenne de 25 ans, et les plus vieilles ont 45 ans. Les apports en fumures sont uniquement des engrais Bio, des écorces fraîches ou des composts. “Au début, nous raconte Philippe Thiébault, le 2015 avait des arômes parfaits, puis, lors de dégustations de vins clairs, seuls les Pinots noirs rejoignaient l'excellence. C'est une année très hétérogène, les Pinots meuniers sont très fruités, les Chardonnay, un peu moins. On balance entre le bien charnu et le minéral. En vente en 2016 : le 2008 qui est floral, d'une grande complexité et garde toute ses promesses.” Il est indéniable, en effet, que ce Champagne Millésimé 2008, fermentation malolactique complète, stabilisation tartrique, temps de repos en cave 72 mois, associant saveur et distinction, est remarquable, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, très parfumé, intense, aux notes de poire et de brioche. Le Champagne Grande Réserve brut (90% Pinot meunier, 10% Chardonnay), pur 2009, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, un vin dense en bouche, avec des notes de noix, est un Champagne harmonieux, de mousse crémeuse, d’une belle complexité, tout en fruité et finesse. Belle cuvée Carte Blanche 2012, très agréable, mêlant richesse aromatique et persistance, généreuse, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale, de mousse ample, un vin qui conjugue délicatesse et richesse des arômes. Excellent Demi-sec, très équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en distinction, aux arômes de fleurs blanches, long en bouche comme le Champagne rosé, de jolie teinte rose rubis, marqué par des senteurs de fraise mûre.

Sylvie et Philippe Thiébault-Cadel
13, rue Jean-Jaurès
51530 Mardeuil
Téléphone :03 26 55 24 59
Télécopie :03 26 55 25 83
Email : philippe.thiebault2@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-guy-cadel.com

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 10 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle durendement. Vous aimerez ce CDR-Village Séguret Réserve 2010, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie enfûts de chêne et en cuves, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très réussi, parfait sur un poulet aux épices ou des macaronis aux girolles. Le 2009, aux tanins bien fondus mais très présents, complexe, charnu et parfumé en bouche, poursuit son évolution. Le CDR-Villages Laurances rouge 2010 est de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois. Tout en délicatesse, le CDR-Villages La Daurèle blanc 2011, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande...), est un vin tout en bouche, tout en structure et parfums, fondu et persistant, à déboucher sur des paupiettes de saumon aux fruits de mer. Goûtez l’IGP de Vaucluse rouge 2011, Grenache et Syrah, où s’entremêlent le pruneau et le poivre, de structure harmonieuse, dense en bouche, bien charpenté, un vin de couleur grenat intense.

Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie :04 90 65 17 12
Email : domainedelamauve@vinsdusiecle.com
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Distillerie NEISSON


À la Martinique, terre d'excellence de rhum, où chacun disserte des vertus comparées des eaux-de-vie de canne, tous s'accordent sur la place uniquement qu'occupe la Distillerie Neisson de part son incomparable terroir au soleil du volcan.
Créée dans les années trente dans la commune du Carbet, elle demeure l'une des dernières distilleries familiales. Sa seule quête de grandeur est celle de la qualité et sa légendaire bouteille est toujours gage de perfection. Les nombreuses récompenses obtenues lors des concours agricoles de Paris sont là pour en porter témoignage.
Remarquable rhum blanc l'Esprit 70%, créé pour la première fois pour les 70 ans de la distillerie, produit exclusivement à partir des cannes de la Thieubert au Carbet (canne bleue et cristalline), ce rhum agricole blanc n'a jamais subi de réduction ou de mouillage. Il est assoupli en cuves Inox pendant 6 mois puis embouteillé. Un rhum de couleur limpide, très parfumé au nez avec ces nuances d'agrumes, de bouche intense et savoureuse, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des notes de fleurs, dense et distingué à la fois, à servir sur de la glace pilée.
Superbe rhum brun extra vieux 45%. Les rhums blancs à l'origine de cette cuvée ont été élaborés en 2002. Après un assouplissement en élevage dans des foudres en chêne de 5 000 à 10 000l, les Rhums à l'origine de cette cuvée sont mis en vieillissement dans des fûts de moins de 650l. Dans un premier temps, les rhums vont séjourner dans des barriques neuves de chêne français. puis au fil des années ils seront transférés dans des fûts de plus en plus âgés. Cela donne vraiment un grand rhum très parfumé, puissant et complexe, à la fois intense et subtil où s'entremêlent les fruits macérés et une touche d'épices caractéristique, très typé, à savourer en digestif, naturellement. On n'hésite pas.

Domaine Thieubert Earl
Domaine Thieubert Earl
97220 LE CARBET
Tél. : (00) 596 05 96 78 03 70
Fax : (00) 596 05 96 78 03 95
Email : rhumsneisson@wanadoo.fr
www.neisson.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

AUVIGUE


“Nous sommes producteurs depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, précise-t-on, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Notre Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009.”
Une référence avec ce Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2013, qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Le 2012 est tout en bouche, où l’on retrouve des nuances de narcisse, d’amande et de poire, associant puissance et distinction. 
Excellent Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2013, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, d'une finale longue et fraîche, aux nuances d’amande et de poire. Le Pouilly-Fuissé la Frérie 2013 est un vin où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées.
Goûtez le Macon Solutré 2013, vivace mais tout en rondeur, bouqueté, le Macon Solutré cuvée Naturelle 2013, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche, et le Saint-Véran Les Chênes 2013, issu du Chardonnay, élevage durant 5 mois en fûts, finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin frais, délicat.

Jean-Pierre et Michel Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Tél. : 03 85 34 17 36
Fax : 03 85 34 75 88
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
www.auvigue.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château HAUT-ROCHER


Une propriété exploitée par la même famille depuis le XVIIIe siècle. Le nom de vient d'une alliance entre les ancêtres de la famille de Monteil et la famille de Rocher. L'exploitation se compose de 13 ha de vignes, 8 en appellation Saint-Émilion Grand Cru et 5 en appellation Castillon Côtes de Bordeaux. Le sol des vignes pour le Saint-Émilion est de nature argilo-calcaire avec une exposition sud/sud est en coteau. Le Castillon bénéficie d'un sol argilo-limoneux.
Le Saint-Émilion GC 2012, complexe, est harmonieux, gras, charnu, avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu en bouche. Joli 2011, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (fraise des bois, mûre) et épicées, un vin savoureux et complexe, très réussi, aux tanins amples, de bonne garde.

Jérôme et Béatrice de Monteil

> Les précédentes éditions

Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013

 



Château BELLE GARDE


Domaine de la CHAISE


Domaine du DRAGON


Domaine Pierre GELIN


Clos RENÉ


Château des BROUSTERAS


Château DESMIRAIL


Veuve A. DEVAUX


Jacques ILTIS & Fils


POL ROGER


Domaine Pierre MAREY et Fils


Château PANCHILLE


Domaine Roger LUQUET


Pierre BOURÉE Fils


Château de LAUBERTRIE


BOUVET-LADUBAY


Château FOURCAS-DUPRÉ


LAURENT-GABRIEL


Château LARRAT


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Pierre MIGNON


BEAUMONT des CRAYÈRES


Les Clos MAURICE


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château GAUTOUL



DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales