Millesimes Et Vins

Edition du 19/05/2015
 

LA BASTIDE BLANCHE

Exemplaire

La BASTIDE BLANCHE

À Sainte-Anne-du-Castellet, Michel Bronzo élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’associe à une structure et à une typicité hors-pair.


La restructuration du Domaine par la famille Bronzo date du début des années 1970. L’encépagement est constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre, ce grand cépage qui donne au vin ces arômes si profonds. Le vignoble de 28 ha est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et aucun emploi de désherbant chimique. Les vendanges entièrement manuelles s’effectuent dans de petits bacs pour que le raisin parvienne intact à la cave. Le terroir très fracturé produit de faibles rendements, ce qui donne des vins rouges à forte personnalité, très concentrés avec des arômes puissants tout à fait exceptionnels, associant structure et finesse, charnu et racé en bouche, d’une belle persistance aromatique, de très belle garde. Blanc et Rosé sont des vins délicieux, très aromatiques, aux notes de fleurs, d’agrumes, des vins bien équilibrés avec du gras, de jolies couleurs, des vins bien marqués par le Mourvèdre, de délicieux rosés gastronomiques.

   

LA BASTIDE BLANCHE

Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone : 04 94 32 63 20
Télécopie : 04 94 32 74 34
Email : contact@bastide-blanche.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche




> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
(CALON-SÉGUR)
CLERC-MILON
PICHON-COMTESSE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFITE)
(MARGAUX)
BATAILLEY
LÉOVILLE-BARTON
LASCOMBES
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GRAND-PUY DUCASSE
(LYNCH-BAGES*)
(PONTET-CANET*)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE
MALESCOT-SAINT-EXUPERY*
BEAU SITE*
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
DAVID*
BROUSTERAS
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER
LOIRAC
LES MOINES*
BOIS CARRÉ*
GRAVES DE LOIRAC
(FOURCAS-HOSTEN)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LAFON-ROCHET*
LANGOA-BARTON
(TALBOT)
CLAUZET*
DESMIRAIL*
BRANE-CANTENAC
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
TOUR de BESSAN*
HOURBANON
LAMARQUE
PATACHE D'AUX
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC
LE BOURDIEU*
PANIGON*
PLANTIER ROSE*
PETIT BOCQ
POMYS*
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX
CHALET DE GERMIGNAN*
DOYAC*
CASSANA
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
MEYRE
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PONTAC-LYNCH
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
LAMOTHE-CISSAC
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
ANTHONIC
SIORAC
LABADIE
(TOUR DES TERMES)
(SAINT-AUBIN)
BÉJAC-ROMELYS
BÉHÈRÉ
(CARCANNIEUX)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CROIX du TRALE*
DONISSAN*
SIGOGNAC
(SÉRILHAN)
FAUGEROUX
GRAND BRUN
LARRIVAUX
(PEYREDON-LAGRAVETTE)
LE TEMPLE*
(CARONNE-SAINTE-GEMME)
BEAUVILLAGE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château des GRAVIÈRES


Depuis 7 générations, les vignobles Labuzan sont exploités par la même famille. De la première vigne plantée en 1847, le domaine s’est peu à peu constitué. Bernard et Nicole, les parents de Thierry et Denis, ont continué à développer l’exploitation et ont transmis 18 ha à leurs enfants. Denis a choisi de se spécialiser dans le travail de la vigne permettant au domaine de réaliser le virage vers une viticulture à la fois moderne et raisonnée. Thierry, quant à lui, après une première vie professionnelle, est revenu à sa passion : la vinification. Beau Graves rouge Prestige 2012, sol de graves avec gros galets et argilo-calcaire 80% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, cuvaisons longues, macération préfermentaires, élevage en barriques de chêne français 12 mois dont 1/3 de barriques neuves... un vin ferme, riche, coloré et bouqueté, avec ces notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale. Joli Graves blanc 2013, franc, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité séduisante, d’une jolie persistance.

Thierry et Denis Labuzan - Vignobles Labuzan Earl
6, rue du Mirail
33640 Portets
Téléphone :05 56 67 15 70
Télécopie :05 56 67 07 50
Email : vignobles-labuzan@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-labuzan.fr

BARON ALBERT


Millésime 2013, nous dit Lise Baron, récolte tardive, les 10.000 kg à l'hectare ont été respectés. 2014 : équivalent au 2013, légèrement en retrait. En 2015, nous avons à la vente les 2008, 2009 et le Brut sans année.” C’est donc l’occasion de déboucher ce beau Champagne cuvée la Préférence millésime 2008, tout en charpente, de robe jaune clair lumineuse, au nez épicé, et d'où se dégage une bouche équilibrée, puissante et franche. Le Champagne cuvée AL Rosé de Saignée Millésimé brut 2009, parts égales de Pinot meunier et de Pinot noir, vinification et vieillissement en fûts de chêne, de mousse onctueuse et très fine, aux connotations de mûre et de fraise, complexe, parfumé, d’une belle expression en finale, parfait pour se faire plaisir à l’apéritif comme sur un dessert aux fruits. Séduisante cuvée AL Millésimé 2007 brut, d'une belle rondeur, avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, de mousse crémeuse, bien dosée. La cuvée AL brut, vinifié en fût de chêne, est intense au nez, tout en arômes où dominent le tilleul et les fruits mûrs. Il y a encore la cuvée Particulière brut (Pinot meunier et Chardonnay), très agréable, de jolie teinte, rond et fruité, aux nuances de fruits et de musc. Le Champagne Jean de la Fontaine 2005 est dense et distingué, très équilibré, au nez de petits fruits mûrs et de noix, suave en bouche. Excellent brut Carte d’Or (Pinot meunier, Chardonnay et Pinot noir), de belle robe, avec des notes de fruits frais et d’épices, mêlant richesse aromatique et persistance comme le rosé brut, de très belle teinte, ample, à la mousse élégante, avec ces notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées subtiles et délicates en finale.

Claude Baron
1, rue des Chaillots - Grand-Porteron - BP 12
02310 Charly-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 02 65
Télécopie :03 23 82 02 44
Email : champagnebaronalbert@wanadoo.fr

Domaine BARON de L'ECLUSE


Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l'ère primaire pour 4 ha, orientés à l'est et au sud, qui donnent la structure charpentée du vin; et une arène granitique pour un ha environ, orientée sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L'âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement et donnant des vins concentrés. “En raison des fortes pentes, précise-t-on, nous travaillons manuellement, et adaptons la protection du vignoble à partir de l'observation des insectes présents dans l'écosystème viticole. Ce travail rigoureux permet l'obtention d'un raisin de qualité digne de l'élaboration d'un Côte de Brouilly. Vinification : selon le millésime, un égrappage peut être pratiqué avec des fermentations de longue durée, de 10 à 15 jours. Voici une démonstration de ce type de vinification: une macération carbonique conserve le fruit et les arômes, tout en gardant la puissance du terroir. La maîtrise des températures donne des vins à forte personnalité avec un côté épicé. Les vins passent l’hiver au froid, en cuves, afin de se clarifier et de se stabiliser. La mise en bouteilles se fait au domaine, au printemps, avant le réchauffement des températures pour garder le maximum d’arômes.” Voici le meilleur Côte de Brouilly 2011, coloré et parfumé (groseille, cannelle), aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, de couleur grenat, médaille d’Or Concours Général Agricole de Paris 2013, de garde comme en atteste ce 2005, savoureux, d’une grande richesse aromatique (griotte, mûre), de robe intense. Le 2001 est de robe brillante, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, aux senteurs de fraise des bois et de mûre. Goûtez également cet autre Côte de Brouilly Vieilles Vignes 2010, de couleur profonde, tout en nuances, aux tanins fondus mais très équilibrés, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus. Gîtes sur place.

Jeff, Chantal et Jean-François Pegaz
Le Sigaud
69460 Odena
Téléphone :04 74 03 40 29 et 06 84 24 89 01
Email : baron.delecluse@orange.fr
Site personnel : www.barondelecluse.com

DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


Belle propriété du XVIIIème siècle pour la partie la plus ancienne. Le domaine est un clos avec des vignes, un verger, un jardin et des arbres centenaires, situé au dessus du village de Vouvray. La propriété se situe au milieu des vignes, ce qui est également une rareté sur l’appellation, puisque la plupart des autres viticulteurs sont installés près de leurs caves situées dans les vallées creusées dans le tuffeau.” Au total, le vignoble compte un peu plus de 16,72 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, les vendanges sont manuelles pour les vins tranquilles, et l’on pratique la lutte raisonnée. Le chai enterré a été construit en 2008 pour stocker le Méthode Traditionnelle à proximité du Clos. Superbe Vouvray moelleux 2009, médaille d’Or au concours des Journées Gastronomiques de Romorantin 2010, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie. Très charmeur, le Vouvray doux 2009, d’une belle couleur dorée, élégant, avec des nuances de miel d’acacia, d’orange mûre et de fleurs blanches, est gras et typé. Beau Vouvray cuvée Marcus 2009, d’une très belle couleur, aux senteurs de fruits blancs et de genêt, avec en bouche des notes subtiles de pain d’épices et de rose, d’une grande persistance. Le Vouvray demi-sec Classique 2010 est de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, est de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, d’une belle ampleur, à découvrir sur un fromage bleu. Superbe 2009, médaille d’Argent au concours des Journées Gastronomiques de Romorantin 2010, tout en subtilité d’arômes (fruits cuits, aubépine), d’une douce onctuosité, tout en finesse. Excellent Vouvray cuvée Le Clos de L’Épinay brut Millésime 2006, médaille d’Or au concours des vignerons Indépendants 2012. Le Vouvray Tête de Cuvée Brut, médaille d’Argent au concours des grands vins Mâcon, est de belle robe, aux parfums de fruits et de noix fraîche, dense, de belle mousse légère comme le Vouvray brut Classique, tout en harmonie, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, un vin vraiment séduisant, très frais avec une finale tout en souplesse.

Luc et Marie-Claire Dumange
L'Epinay
37210 Vouvray
Téléphone :02 47 52 61 90
Télécopie :02 47 52 71 31
Email : closdelepinay@vinsdusiecle.com
Site : closdelepinay
Site personnel : www.vinvouvray.com


> Nos dégustations de la semaine

Gérard TREMBLAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s’attache, en famille, à laisser s’exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d’être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d’avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leur fils Vincent la même “fibre” pour élever de grands Vins typés.

Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands Vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses Vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de Vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, ample, persistant et très typé, avec des arômes élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain a un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits.

“Les 2011 sont très gourmands, agréables à déguster dans leur jeunesse et ils ont suffisamment de matière pour durer dans le temps, précise Vincent Tremblay. Le 2010 a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime.”
“Le 2010 est un millésime qui illustre bien la belle typicité Chablis, poursuit Gérard Tremblay, ce sont des Vins bien équilibrés, qui vont beaucoup plaire, des Vins très typés Chablis avec beaucoup de minéralité, de la vivacité mais pas trop, un vin agréable mais où la qualité est plus hétérogène, en fonction des parcelles, des terroirs. Les Vins du millésime 2009 sont plus gras, plus ronds, d’une belle maturité, déjà très agréables à déguster.
En 2008, les Vins sont très équilibrés avec des notes de fleurs blanches, une grande minéralité, des Vins complexes et très typés Chablis. La fleur a duré trois semaines, il a fallu faire des vendanges très longues pour attendre la maturité, d’une parcelle à l’autre, c’était très variable. Les rendements sont plus faibles. J’ai la chance d’avoir des terroirs bien exposés et c’est ce qui fait la différence au niveau de la qualité. Nous sommes très satisfaits du millésime 2012, cela a été une belle surprise, on constate à l’élevage la belle matière et une belle vivacité, les Vins sont très prometteurs.

Qualitativement, les 2013 sont bons, nous explique-t-il, un vrai millésime de vigneron ! iI y aura des inégalités en fonction des parcelles, il y a de très beaux lots, d’autres un ton en-dessous, mais, globalement, cela va être bon. Les 2013 seront très agréables dans leur jeunesse, des Vins plus souples, qui me font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années."

On patiente donc, avec ce formidable Chablis Grand Cru Vaudésir 2011, d'une belle couleur jaune clair, brillant et limpide, au nez d'abricot frais, riche et fin à la fois, aux notes subtiles d'épices et de pain grillé, avec beaucoup de moelleux et de persistance, un vin gras et chaleureux, que l’on apprécie sur un feuilleté de blanc de turbot. Splendide 2010, d’une belle harmonie, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), d’une grande maturité, un vin très prometteur. Le 2009, un vin où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées, est de bouche savoureuse. Le 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité, minéral, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. “Le millésime 2008 est l’un des plus beaux millésimes de la décennie 2000, me dit Vincent Tremblay. Si l’on cherche des explications, c’est dû au fait, qu’en septembre, le vent du Nord a soufflé et cela a eu une incidence sur les raisins, les jus étaient concentrés, c’est ce qui explique une telle structure et, en même temps l’acidité nécessaire était bien présente, l’idéal pour le viticulteur, une belle minéralité associée à une belle structure et un beau fruité, on retrouve des notes de fleurs blanches puissantes, un équilibre parfait, un millésime vraiment superbe, très typé Chablis. La nature a joué en notre faveur, on s’est appliqué à la servir au mieux.” Très beau 2007, où la finesse prédomine, ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuances aromatiques, de bonne bouche persistante, qu’il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel. Remarquable 2006, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d’une belle longueur, d’une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le 2005, d’une grande intensité, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d’amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d’une belle élégance et d’une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche.

Vous aimerez aussi le Chablis Premier Cru Beauroy 2011, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée. Le 2010, médaille de Bronze Paris 2012, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d’une grande finesse, est un grand vin chaleureux, avec une belle finale persistante et puissante. Le 2009, un très grand vin typé, où s’entremêlent le chèvrefeuille et la noix, avec une note de pomme mûre, de couleur soutenue, est délicat et riche, marqué par son terroir, tout en charpente, très équilibré comme nous les aimons, d’excellente évolution. Remarquable Premier Cru Côte de Léchet 2012, tout en nuances, avec une bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de belle structure, tout en bouche, toute en vivacité. Le 2011, de bouche mûre et harmonieuse, est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits, savoureux au palais, parfait sur des petits escargots gris rissolés. Le 2010, avec des notes de rose et d’aubépine, de bouche délicate, est un vin limpide et brillant, qui associe rondeur et structure. Beau 2009, typé et suave, très parfumé, de bouche pleine. Le 2008, avec des senteurs d’agrumes, de pêche et de tilleul, de très jolie robe, dense, à déboucher sur des ris de veau. Le Premier Cru Montmains 2011, associant puissance et distinction, est très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc, encore très jeune. Le 2010, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, d’une grande richesse et complexité, est également un vin très ­agréable dans sa jeunesse mais qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel, comme le 2009, très riche au nez, gras et suave en bouche, aux connotations de miel et de fleurs blanches, charmeur.
Beau Chablis Premier Cru Fourchaume Vieilles Vignes 2012, où dominent la brioche et les fruits jaunes, un vin délicat en bouche, avec des notes de noisette, généreux et harmonieux. Le 2011 associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample, avec des connotations d’aubépine et de pomme, un vin très charmeur comme le 2010, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, alliant puissance et distinction. Le 2009, d’une grande finesse, est un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2012 est un grand vin aux nuances discrètes de fleurs blanches et de citron, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, de bouche riche et bien présente dominée par des notes de pain grillé et de fruits macérés. Très séduisant Chablis 2013, franc et nerveux. Il y a aussi cet autre Chablis Vieilles Vignes 2012, avec des dominantes d’amande, de lis et de brioche, un vin classique comme on les aime.

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay

CAVE de HUNAWIHR


C’est le 17 octobre 1955 que les premiers raisins arrivaient sur le site actuel de cette cave. Un demi-siècle plus tard, la cave réunit 110 adhérents, et produit environ 2 millions de bouteilles par an.
Leur Gewurztraminer Réserve 2013, au nez subtil, est d’une jolie persistance, un vin parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de musc et de pomme mûre (7,55 €). Beau Riesling Grand Cru Rosacker 2012, aux notes minérales, où s’entremêlent les agrumes et les fruits secs, tout en bouche, un vin à déguster sur un pain de poisson (10,40 €). 
Goûtez le Pinot Gris Grand Cru Rosacker 2012, au nez légèrement fumé, nerveux et vif, d’une bonne longueur en bouche, le Gewurztraminer Grand Cru Froehn 2012, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, est d’une jolie complexité aromatique aux nuances épicées, de robe très brillante, et le Riesling Grand Cru Osterberg 2012, riche et sec à la fois, puissant au nez comme en bouche, aux arômes de noix fraîche et de pêche blanche (10,50 €).
Le Crémant d’Alsace Calixte Brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, est de mousse crémeuse et vivace. Joli Crémant d’Alsace rosé, tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la framboise.

Direction : Dominique Soller
48, route de Ribeauvillé
68150 Hunawihr
Tél. : 03 89 73 61 67
Fax : 03 89 73 33 95
Email : info@cave-hunawihr.com
www.cave-hunawihr.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Les VIGNERONS de BUZET


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne dans la palette des Vins de France. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe. Grâce au talent des 198 viticulteurs (Merlot (52%), Cabernet franc (26%), Cabernet-Sauvignon (22%) pour les rouges et rosés; Sémillon (70%), Sauvignon (30%) pour les blancs), au savoir-faire des œnologues et des maîtres de chai, au génie de son sol, Buzet est devenu un vrai grand vin. Quelque 94% de l’Appellation Buzet, soit 1870 ha, offrent généreusement 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L'un est à Buzet, l'autre à Espiens, sur les berges de la Baïse. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000). Ainsi, la cave des vignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département de Lot-et-Garonne.

Une référence, leur Buzet Château de Gueyze 2011, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr et d’épices, franc et savoureux en bouche, parfumé et bien typé (12 €, il les vaut largement). Le Château de Padère 2011, de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, avec des senteurs de sous-bois et de mûre (7,50 €). Dans la lignée, ce Buzet Château du Bouchet 2011 développe un nez puissant et persistant de groseille mûre, un vin corsé, aux tanins veloutés, tout en bouche, où le gras s’associe à la structure.

Il y a aussi le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2011, riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau et de poivre, intense au nez comme en bouche comme ce Buzet Domaine de Astris rouge 2011, un vin bien corsé, aux tanins souples, au nez intense (framboise, épices), de bouche puissante, riche, très équilibrée, d’une jolie longueur. Le Buzet Domaine de Brazalem rouge 2011, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, très réussi, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois (6 €). Excellent Buzet Domaine de l’Hiot rouge 2011, puissant, d’une belle robe rubis prononcé, avec des arômes de framboise et de réglisse, dense, aux tanins mûrs, et le Buzet rouge Domaine du Grand Bourdieu 2011, de belle robe soutenue et brillante, riche, d’une jolie concentration d'arômes, vraiment très abordable (5,50 € environ).

Jolie cuvée Sans Sulfites Ajoutés 2012, de robe rubis soutenu, ample, fruitée, de bouche franche comme leur Buzet Domaine de Michelet rouge 2012, tout en arômes, aux tanins ronds, au nez de pruneau et d’humus, tout en bouche, très bien élevé. Le Buzet blanc L’Excellence 2012, Sémillon, Sauvignon, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, vraiment charmeur comme le Buzet Loustallet 2012, Sémillon, Sauvignon, Muscadelle, qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, tout en finesse, bien équilibré en acidité. Le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2012, issu de vieilles Vignes, suave en bouche, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une jolie richesse aromatique en finale (6,50 €). Superbe rapport qualité-prix-typicité. 

Directeur : Pierre Philippe

> Les précédentes éditions

Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012

 



Château d'EMERINGES


Domaine COSTEPLANE


Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE


Château PONTAC GADET


Domaine du CHAILLOT


Château VIEUX RIVALLON


Domaine de BARROUBIO


Château BOVILA


BARDY-CHAUFFERT


Château VALENTIN


Veuve A. DEVAUX


Domaine Guy ROBIN


Château FONROQUE


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château BROWN


Domaine STOEFFLER


Domaine des HAUTS PERRAYS


Domaine Jacques CARILLON


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine Jean-Max ROGER


Château BELLES-GRAVES


SIMART-MOREAU


Château PLINCE



DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU TOULOUZE


CHARLES SCHLERET


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DAVID


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DU MASSON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales