Millesimes Et Vins

Edition du 29/03/2016
 

Château LASCOMBES

Sommet

Château LASCOMBES

Classé 1er Grand Vin. 


Château Lascombes s’étend sur 112 hectares et bénéficie de l’appellation Margaux et 6 hectares en Haut-Médoc. Beaucoup de soins et d’observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Une étude pédologique a été entreprise, parcelle par parcelle, qui a permis de restructurer le vignoble afin d’obtenir la meilleure adéquation entre terroir et cépages. En parallèle, le palissage a été réhaussé afin d’augmenter la surface foliaire pour permettre une photosynthèse optimale. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu’aux vendanges. Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s’effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l’écoulage et l’entonnage par gravité. La fermentation malolactique s’effectue en barriques. Le vin du Château Lascombes est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le second vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur. Château Lascombes 2013 : jolie robe grenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésime. Tanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant. Château Lascombes 2012 : belle robe pourpre intense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction. Bel équilibre entre alcool, acidité, concentration et structure. Milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde. Château Lascombes 2011 : Attaque franche et douce à la fois, arômes intenses de fruits noirs, notes florales, mais aussi d’épices et de réglisse. Volume et concentration emplissent la bouche, les tanins sont denses, le boisé bien intégré, bel équilibré entre alcool acidité et structure. Château Lascombes 2010 : robe noire très profonde, arômes très présents de mûre, cerise gorgée de soleil, notes de chocolat et de moka. Attaque fraîche et moelleuse, belle rondeur épaulée par une structure présente mais pas dominante, du gras, de la vivacité, arômes très élégants de fruits noirs, d’épices, belle complexité et puissance, superbe finale très longue. Château Lascombes 2009 : l’attaque en bouche est douce et veloutée, Milieu de bouche puissants, arômes persistants de fruits noirs bien mûrs, vin complexe, élégant d’excellente garde qui devrait se fondre à merveille. Château Lascombes 2008 : belle robe pourpre, arômes de fruits noirs, de fruits à l’eau-de-vie, notes de moka, chocolat et vanille. Bouche suave, pleine et ronde, tanins enveloppés et soyeux, la finale est longue et persistante. Vin concentré et complexe, d’une belle élégance. Chevalier de Lascombes Chevalier de Lascombes 2012 : jolie robe grenat foncée. Nez explosif de fruits rouges qui se mélangent à des notes d’épices telles que la vanille. Attaque fraîche, l’évolution se fait sur les fruits, les tanins sont souples, belle finale, beaucoup de rondeur et de charme. Chevalier de Lascombes 2011 : robe rubis intense, nez explosif de fruits rouges frais. Les notes boisées, vanillées et la note florale augmentent la complexité du nez. L’attaque est vive, bonne concentration. Bouche est très veloutée tout en séduction. Les fruits rouges dominent et sont délicatement enveloppés d’un boisé discret. Les tanins sont souples avec une belle finale chocolatée. Vin de plaisir comme à son habitude. Chevalier de Lascombes 2010 : robe pourpre intense et brillante, nez ouvert, notes franches de griottes. Attaque franche et vive, arômes de fruits croquants, pointe de vanille et de torréfaction. Agréable milieu de bouche mêlant rondeur et gras. Des tanins fondus et une belle persistance aromatique. Belle fraîcheur pour ce joli vin qui est dans la trame habituelle de vin plaisir.

   

Château LASCOMBES

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Téléphone : 05 57 88 70 66
Télécopie : 05 57 88 72 17
Email : contact@chateau-lascombes.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
MATHIEU (BI)
BEAUCHENE
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
JACUMIN
NALYS
LES 3 CELLIER
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
DEURRE (Vi)
MOULIN (Vi)
ENCHANTEURS (Ve)
PUY MARQUIS (VE)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
JABOULET (Cornas)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
MONTINE (GA)
POULET (Die)
GILLES FLACHER (SG)
GUY FARGE (SJ)
CANORGUE (Lu)
FONTVERT (Lu)
JAQUES FAURE (Die)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
VALERIANE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
GAYÈRE
MAGALANNE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CAVE DE GRAVILLAS
COTEAUX DE VISAN
Cave SAINTE-CÈCILE
AURE
LAURIBERT



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CHARBONNIERE*
BANNERET
BRUSQUIÈRE
(BOIS DE BOURSAN)
JULIETTE AVRIL
LOU FREJAU
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(TARA (Ve)*)
TERRA VENTOUX*
CAMARETTE (Ve)*
CLOS des CAZAUX (Va)
GARRIGUE (VA)
SAINT-VINCENT (Vi)
PESQUIÉ (Ve)
(PIERRE DU COQ*)
PÉQUELETTE (Vi)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CARABINIERS*
OR ET DE GUEULES (Cn)
VALCOMBE (Cn)
DUCLAUX (CR)*
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)*
JONCIER* (L)
(MOURGUES DU CRES (Cn))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
COULET (CO)*
PUY DES ARTS (Lu)*
BIZARD* (GA)
(CHENE (SJ))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CHATEAU VIEUX*
FAVARDS
FONTSEGUGNE
MARTIN*
CLAVEL
(ROLIÈRE*)
(GALUVAL)
TAVERNEL
(CABASSE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(FONTAVIN)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(SYLLA (VE))
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(COCCINELLES)
(VERQUIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château CROZE de PYS


“En 1773, raconte-t-on, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabarres de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable l'auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Oenologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). “Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.” Pour François Drougard, “ce 2015 est un millésime excellent mais inférieur à 2014. Ce vin a bénéficié d'une météorologie clémente, tanins bien maîtrisés, beaux volumes, fermentation malolactique parfaite, un vin facile nécessitant fort peu la main de l'homme. Millésimes à la vente en 2016 : peu de 2011, 2012 et 2014. Médaille d'Or pour le Prestige 2012 aux Vignerons Indépendants en 2015, Prix des Vinalies pour le Tradition 2014, et, A Mille et une Dégustation, 1 Etoile pour le Tradition 2012 et 2 pour le Prestige 2011. Nous sortons une nouvelle cuvée L’Ephémère pour 2016 en rouge, à base de 100% Merlot, ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 hectare sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…” Remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche.  Le Cahors Prestige 2012, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde. Le Cahors Tradition 2014  au nez de petits fruits cuits, allie puissance, typicité et souplesse, un vin de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, classique.

Scea des Domaines Roche

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

BECK - Domaine du REMPART


Travail de la vigne en culture intégrée et aménagement des parcelles afin de valoriser au mieux les qualités de chaque terroir. “Nous privilégions la cueillette à la main, explique-t-on, le tri des raisins; chaque grappe est cueillie à maturité. Le pressurage pneumatique lent, doux et régulier exalte les arômes. Le jus récolté est conservé dans une cuverie en chêne alternée avec des fûts Inox pour optimiser les différents stades de vinification.” Beau Pinot gris Grand Cru Frankstein 2014, tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, à dominante de pomme et de noix fraîche, harmonieux, ample, tout en fruité et fraîcheur au palais. Le Gewurztraminer cuvée Guillaume Vendanges Tardives 2009, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, est très gras mais d’une belle fraîcheur en bouche, aux notes de fruits confits. Le Riesling Vieilles Vignes 2012, au nez subtil dominé par les fleurs blanches (aubépine), est de bouche très fruitée et persistante. Goûtez aussi le Pinot rouge Clos du Sonnenbach d’Albé 2012, qui mêle couleur et matière, avec des arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, et le Pinot gris Les Ardentes du Steinacker 2011, aux connotations subtiles de fumé et de fleurs blanches, très équilibré, ces 2 vins étant issus de vignes situées sur l’un des plus hauts terroir d’Alsace, sur la commune d’Albé.  Il y a aussi le Riesling Coteaux de Dambach-La-Ville 2011, parfumé, et cet excellent Crémant d’Alsace brut du Rempart, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux, de belle structure. Deux beaux gîtes sont disponibles.

Gilbert Beck
5, rue des Remparts
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 42 43
Télécopie :03 88 92 49 40
Email : beck.domaine@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-beck.com

HAMM


Le Champagne est attaché à la Maison depuis 1910 grâce au savoir-faire d’Émile Hamm. Après son fils Henri, ses petits-enfants, Claude, Michel et Brigitte perpétuent la tradition avec passion et exigence. Leur savoir-faire permet de mettre en valeur tout le potentiel de chaque cépage et de chaque cru. “La belle récolte de 2013, mise en bouteilles en mai 2014, avec une bonne acidité et très équilibrée aboutira à des vins de réserve à assembler et prêts à attendre. Il n’y aura pas de Millésime 2014, mais cette année sera parfaite pour les assemblages. En caves : les Millésimes 2007 dont la commercialisation a commencé en 2015, puis les 2009 et 2012 seront proposés à la clientèle à leur temps de maturité.” Voilà un beau Champagne Millésimé 2007,de robe dorée, finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes, à déboucher sur une poularde à la crème ou un Brie de Meaux.  Le Sélection brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et vivace, idéal au cours d’un repas. Le rosé brut, de belle couleur rose saumonée, au nez de framboise et de groseille, allie élégance et vinosité, de mousse abondante, tandis que ce Reserve Premier Cru brut, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia, est un Champagne généreux et rond, à la mousse légère et intense, d’une finale parfumée Le Hamm Dessert a des senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, onctueux, très élégant, intense au nez, aux connotations persistantes avec des nuances de coing, et accompagne les tartes aux fruits. Le Champagne cuvée de Prestige Signature Hamm, alliant subtilité et complexité, est une cuvée de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, d’une belle expression.

Claude, Michel et Brigitte Hamm
16, rue Nicolas Philipponnat - BP 27
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 44 19
Télécopie :03 26 51 98 68
Email : champagne.hamm@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-hamm-ay.com

DOMAINE DU CHALET POUILLY


Depuis plus d'un siècle déjà, la famille Plumet vit dans le village de Solutré-Pouilly situé dans la région du Mâconnais en Bourgogne, France. Les premières vignes ont été plantées en 1850 - bien qu’il semblerait que l'origine de la propriété familiale remonte à 1774. Depuis les connaissances viticoles ainsi que le savoir-faire familial furent transmis de génération en génération. Le Domaine du Chalet Pouilly est situé à flanc de coteaux et domine le petit hameau de Pouilly au cœur de l'appellation Pouilly-Fuissé. Les 8,5 hectares se partagent entre 5 ha de “Pouilly-Fuisse”, 3 ha de “Saint-Véran” et 0,5 ha de “Mâcon-Solutré”. L'âge moyen des vignes est d'une quarantaine d'années pour le Pouilly-Fuissé et d'une cinquantaine d'années pour le Saint-Véran. Certaines sont centenaires. Le Mâcon-Solutré a été planté en 2010. Les terrains sont à prédominante argilo-calcaire pour le Pouilly-Fuissé et calcaire pour le Saint-Véran. En 1983, Henri Plumet transmit sa propriété à sa fille Marie-Agnès Plumet et son époux Bernard Léger. Le Domaine vous propose ce Pouilly-Fuissé 2009, élevé en fûts de chêne pendant 18 mois dans la tradition bourguignonne, présente une robe or clair, au nez délicat, capiteux, boisé, fin, aux parfums d'amande, de fruits blancs, de tilleul, de bouche dense, ample, qui séduit par son équilibre et sa richesse aromatique (bois, fruits, fleurs) le tout porté par une matière généreuse. Une réussite. Il faut savoir être patient afin de profiter pleinement de l’évolution bénéfique du temps. Le Pouilly-Fuissé 2005, élevage 18 mois en fûts traditionnels, est un vin aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, un vin ample et gras en bouche. Le Pouilly-Fuissé, au bouquet fleuri, avec des notes de noisette et de pêche blanche, tout en finesse, est régulièrement réussi.

Dr Bernard Léger-Plumet
Les Gerbeaux
71960 Solutré-Pouilly
Téléphone :03 85 35 80 07
Télécopie :03 85 35 85 95
Email : chaletpouilly@vinsdusiecle.com
Site : chaletpouilly
Site personnel : www.chaletpouilly.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des 7 VIGNES


Une famille de vignerons depuis 1684. C’est la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépages alsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : “un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.”
On retrouve cela, en effet, dans le Pinot Gris Les Vieilles Treilles 2010, plein de charme, avec des nuances d’amande, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche, au nez de fumé, d’une belle concentration aromatique comme ce Riesling 2013, qui dégage des senteurs de rose et de fruits secs persistantes, de bouche ample et distinguée, à découvrir, par exemple, sur un jarret de porc aux courgettes ou des œufs de caille sauce rémoulade. Beau Riesling cuvée des Sables 2011, harmonieux, aux senteurs de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, ferme et suave. 
Le Muscat 2013 est toujours séducteur, le Gewurztraminer 2011, de belle robe et d’une grande finesse, au nez puissant fleurant bon le genêt, la poire et le fumé, très bien vinifié comme le Pinot Noir 2012, élevé en fûts de chêne, corsé, associant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille. Goûtez également le Sylvaner Vieilles Vignes 2013, qui s’accorde très bien, grâce à sa vivacité, à un gratin de hareng à la suédoise ou un tarte fine aux maquereaux, et cet excellent Crémant d’Alsace brut, un Blanc De Blancs, une cuvée ample et parfumée, de bouche légère et ronde à la fois, un vin généreux, de mousse persistante.

Emmanuel Saouliak
102, route des Vins
67680 Nothalten
Tél. : 03 88 92 45 73
Fax : 03 88 92 62 49
Email : domaine.saouliak@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château DURAND-LAPLAGNE


Ce vignoble de 14,5 ha est dans la famille depuis 1850 : 75% de Merlot, de Cabernet-franc et 10% de Cabernet-Sauvignon.
Bien apprécié leur Puisseguin Saint-Émilion Grande Sélection 2010, élevage 12 mois en barriques, complexe, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs (fraise, prune) et les sous-bois, de bouche ample (11 e environ). Le Puisseguin Saint-Émilion Les Terres Rouges 2011, de robe soutenue, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus bien caractéristiques, est de fort bonne évolution. Le 2010 mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, et je vous le conseille sur un rosbif en croûte (8 e environ). Goûtez aussi le Lussac Saint-Émilion Château Tabuteau 2011, un vin de couleur profonde, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, le tout expliquant cette place particulièrement enviable dans le Classement 2015.

Vignobles Sylvie et Bertrand Bessou

WIRTH et MICHEL


Famille de tonneliers et de vignerons depuis plusieurs générations, dont le vignoble s’étend sur 4 ha. Leurs cuvées proviennent exclusivement de la récolte du domaine.
Fidèle à lui-même, ce beau Champagne cuvée des 3 cépages, assemblage de 50% Chardonnay, 33% Pinot Meunier et 17% Pinot Noir, qui allie distinction et structure, d’une belle complexité aromatique où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits frais, dense et distinguée à la fois (18 €). Le brut cuvée Blanche (95% Chardonnay et 5% Pinot Meunier), bien expressif de son Chardonnay, au nez de fruits secs avec des notes florales persistantes, d’une jolie finesse en bouche, est une cuvée ample et parfumée, de mousse dense et persistante. Excellent brut Tradition, provenant à parts égales de Chardonnay et de Pinot Meunier, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, allie puissance et distinction, ample, d’une belle palette aromatique (13,50 €), très réussi comme le Tradition demi-sec, suave et parfumé, de belle complexité aromatique où se décèlent des senteurs de citronnelle et d’abricot mûr (14 €). Quant au Champagne brut rosé (95% Chardonnay, 5% de Pinot Meunier et de Coteaux Champenois rouge dosé à 16% de volume), il dégage un fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, de teinte soutenue et de bouche savoureuse (17 €).

Nathalie Michel
4, rue Paul Ganon
51530 Moussy
Tél. : 03 26 54 24 77 et 06 48 32 35 15
Fax : 03 26 54 24 77
Email : chris.mich@wanadoo.fr
www.champagne-wirthetmichel.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013

 



Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château PANCHILLE


MÉDOT


Étienne OUDART


Charles SCHLÉRET


Château TRIANS


Jean-Marie NAULIN


Joseph DORBON


Clos BELLEVUE


CHATEAUNET


Clos TRIMOULET


Pierre ARNOULD EARL


Domaine du LOOU


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château PENIN


Château NOZIÈRES


Château MONTROSE


Château LASCOMBES


Château HAUT FERRAND


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Veuve A. DEVAUX


Domaine de GRANDMAISON


Domaine PERALDI


Château MAUVINON



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales