Millesimes Et Vins

Edition du 29/03/2022
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de LAVAUR


Au sommet. Un savoir-faire familial depuis 1890. Quatrième génération, la famille Delpech produit sur 15 ha de l’ AOP Cahors et du Malbec rosé. Son Label “Vigneron Indépendant” affirme son savoir-faire et son appartenance à une famille de professionnels responsables et respectueux de la tradition. C’est sur les terrasses de la vallée du Lot que le Domaine de Lavaur prend soin de ses vignes dont le cépage unique est le Malbec, cépage traditionnel du Vin AOC Cahors : un vin Millénaire. Il provient de vignes âgées de 15 à 45 ans, plantées sur sols légers et caillouteux en 2e terrasse et sur sols argilo-calcaires en 3e terrasse. La vinification traditionnelle est effectuée en cuves Inox thermo régulées dédiées à chacune des parcelles. Ainsi, la macération est adaptée à chaque cuvée, privilégiant le fruit, la rondeur et l’élégance des tanins. Yves Delpech considère que “2020 a été une bonne année. En rouge, ce millésime est riche, élégant, avec de la matière. Les rosés sont sur le fruit, notamment agrumes avec peu d'acidité, pas d'amertume, ils ont de la fraicheur, de la rondeur, ce qui les rend très flatteurs. Il est conseillé de les consommer jeunes. Nos ventes cette année se porteront à partir de l'été sur les 2019 et nous vous proposons aussi des 2016, 2017, 2018. Notre souhait et notre but sont d'améliorer constamment notre travail.” On se fait toujours plaisir avec ce Cahors rouge Prestige Malbec Fût de Chêne 2018, avec un nez persistant où dominent la mûre et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins soyeux. Goûtez aussi le Cahors Tradition Malbec 2018, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche riche et ample, aux tanins ronds, alliant structure et fondu. Beau et puissant Cahors rouge cuvée Ysaa 2018, vinifiée et élevée en fûts de chêne neufs, vendange et égrenage manuels, vinification intégrale, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, est concentré mais tout en rondeur. Il y a également le Cahors rouge Prestige 2018, puissant en bouche, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution. Le 2006 se goûte parfaitement, au bouquet très développé avec des nuances épicées, complet, aux tanins présents et harmonieux, il est riche en couleur, parfait sur des magrets de canards à l'échalote ou un cassoulet. Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

Yves et Séverine Delpech
Lieu-dit Aglan
46700 Soturac
Téléphone :05 65 36 56 30 et 06 15 16 56 07
Email : domaine.de.lavaur@orange.fr
Site personnel : www.domainedelavaur.fr

Frédéric ESMONIN


Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un propriétaire passionné que l’on apprécie depuis le premier Guide, élevant des crus d’une grande typicité. Selon Frédéric Esmonin, “le millésime 2020 que nous allons commencer à commercialiser dans la seconde partie de l’année, marque encore une baisse de quantité due à la nouvelle sécheresse et aux conséquences sur le Pinot noir, un cépage délicat. Par contre, la qualité est superbe, un vin bien typique du Pinot noir. Explose en bouche toute une palette de fruits rouges frais, un délice, jolis tanins qui donnent une belle structure à ce millésime 2020, la garantie d’un bon vieillissement avec un potentiel de garde qui avoisine une vingtaine d’années.” Splendide Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2017, où s’entremêlent les saveurs de fruits surmûris en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins bien équilibrés, c’est un vin généreux et souple, aux notes typiques de griotte en finale, de belle structure.  Le 2015, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2014, mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits et de cannelle au palais, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction.  Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2017, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d’épices et de sous-bois très typé, vraiment remarquable, un régal avec un bœuf bourguignon ou une poule faisanne truffée et girolles à la crème, notamment. Aujourd’hui, c’est vraiment un pur plaisir de déboucher son Chambertin Clos de Bèze 2010, formidable, marqué par ce territoire hors normes, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, non encore à maturité, bien sûr. Quant à son Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, c’est un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable.


12, rue du Chêne
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 89 28
Email : fredesmonin@orange.fr

Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 21 ha. Ces sympathiques vignerons ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Agriculture Biologique depuis 2018. Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérents à France Passion ou autres. “Dans notre cave de dégustation, labellisée “Bienvenue à la Ferme” et “Cave touristique du Val de Loire”, vous pourrez déguster les millésimes médaillés avec une découverte de l’activité accompagnée d'une approche sensorielle des vins. Et une balade dans une galerie souterraine jusqu'à notre cave troglodytique de tuffeau, du Xe siècle. A 20 m sous les vignes, après un cheminement de 350 m en galeries souterraines à pied ou en voiture, venez apprécier le plaisir de déguster.” Vous allez apprécier leur Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2018, pur Cabernet franc, issu d’un terroir argilo-calcaire, en conversion vers l'Agriculture Biologique, il est intense, de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs, chaleureux, riche en couleur comme en matière. Toujours remarquable cuvée Amplitude 2017, une production de faible rendement qui fait partie des récoltes de vieilles vignes (64 ans), situées sur les coteaux de tuffeau, médaille d’Argent à Paris 2018, en conversion Bio, au nez de petits fruits rouges (groseille), c’est un vin charpenté, de bouche riche et persistante avec des nuances de mûre et de fumé, qui commence à s’ouvrir.Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2019, certifié en conversion Bio, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, se goûte très bien en ce moment, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins mûrs mais bien présents. Le Bourgueil rouge Leroy de Restigné Bio 2018, toujours particulièrement marqué par son sol de tuffeau, reste un vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil Nature de Loire Bio 2020, sans sulfites ajoutés, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois. On finit sur l’IGP Val de Loire rouge Cabernet Franc 2020, sur le fruit, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche, aux tanins bien soyeux et très équilibrés.


1875, route de Tours - Impasse de la Villatte
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 98 24 et 06 88 88 77 75
Email : drusse@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/drusse
Site personnel : www.drusse-vindeloire.com

CHATEAU DES PEYREGRANDES


Un beau domaine familial de 25 ha depuis cinqgénérations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes. Les vins sont très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est une exploitation qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2017, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, a un nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé 2018, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermo-régulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équilibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité.


11, chemin de L'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com


> Nos dégustations de la semaine

MOURIESSE VINUM


Serge Mouriesse, œnologue-vigneron à Châteauneuf-du-Pape et dans la Vallée du Rhône depuis 28 ans, formé initialement à l'Institut de Bordeaux, il partage cette aventure avec sa femme Brigitte, depuis fin 2007, lors de l'acquisition de la première parcelle en Châteauneuf-du-Pape. Agées de 50 à près de 100 ans pour certains pieds, selon les parcelles, les vignes bénéficient d'une bonne alimentation hydrique en sous-sol. Elles sont également protégées du fort Mistral par le relief et les bois alentours. Mode de culture raisonnée avec une forte connotation biologique : amendements organiques naturels, pas de désherbage ni de fongicides chimiques, traitements à base de souffre et de Bouillie Bordelaise; traitement mécanique du sol pour favoriser l'aération et la vie microbiologique...
Evidmement, toujours ce superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Vieilles vignes cuvée Tour d?Ambre 2018, 100% Grenache, avec des notes de violette et de pruneau, c?est un vin riche en couleur, dense et d?une belle persistance aromatique en finale. Le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Pierre d?Ambre 2020, 30% Grenache blanc, 30% Roussane, 20% Clairette et 20% Bourboulenc, est un vin de jolie teinte, très parfumé avec des nuances de pêche et de garrigue, ample, suave. Une réussite, cet IGP du Gard rouge Bio La Mirœnière 2019, une cuvée parcellaire, une parcelle qui ?regarde? la Vallée du Rhône, avec la signature de son vigneron œnologue, 95% Grenache et 5% Clairette, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample, chaleureux.

Brigitte et Serge Mouriesse
18, chemin du Clos
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 06 14 94 69 15
Email : contact@mouriesse-vinum.com
www.mouriesse-vinum.com
 


Robert FREUDENREICH


Vignoble en culture raisonnée, les vignes sont travaillées de façon traditionnelle depuis de nombreuses générations : ?les sols sont toujours travaillés à la charrue, et l'élevage des vins se fait dans nos fûts de bois qui font l'orgueil de notre famille depuis 1730?. Vignoble engagé en Conversion Bio et agréé en Haute Valeur Environnementale.
Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2018, avec des arômes d?acacia et de fruits mûrs, est très gras mais d?une belle fraîcheur, aux notes de fruits confits, idéal sur, notamment, une tranche de brioche au foie gras et pomme en gelée (22 €). Ne pas louper L?Antidote de chez Freud 2018 Domaine Le Freud, issu d'un assemblage de cépages nobles, dont ?nous gardons précieusement le secret?, un étonnant vin pour l?apéritif, qui s?accorde aussi avec un jambon de montagne (19,90 €).
Bien réussi, ce Pinot Gris cuvée Réservée 2020, tout en délicatesse en bouche, d?une bonne persistance aromatique, de bouche vive, très abordable (8,20 €). Même prix pour le très agréable Muscat cuvée Sélectionnée 2020, idéal à l?apéritif ou sur des asperges, notamment. Le Pinot Noir Élevé en Pièce de Chêne 2018, velouté, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux (12,20 €). Le Pinot Noir cuvée Mamsell 2019, est un vin classique comme nous les aimons, très chaleureux, à la robe rubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte et une petite touche poivrée au palais (14,50 €).

26, rue du Fossé
68250 Pfaffenheim
Tél. : 03 89 49 60 88 et 06 16 95 09 56
Email : robert.freudenreich@wanadoo.fr
www.robert-freudenreich-et-fils.com
 


Cédric CHIGNARD


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 10 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s?exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime. ?Nous pratiquons une viticulture raisonnée de plus en plus respectueuse de l?environnement et des sols. La taille, courte et en gobelet, respecte la tradition beaujolaise. La récolte est donc exclusivement manuelle, avec un tri à la parcelle. Nous pratiquons une vinification en grappes entières, en levures indigènes, avec des macérations sans extraction de 8 jours environ et très peu de remontages.?
Cédric Chignard ne tarit pas d'éloges concernant l'année 2020. ?Malgré une quantité plus réduite, ce sera un superbe millésime, concentré, frais, fruité.
Nous poursuivons notre nouvelle cuvée, le Cochonnier, sortie l'an dernier en 2015, cette année, elle sort en millésime 2020. Seront présentés également cette année, le Fleurie les Moriers 2018, les 2013 et 2014, les Juliénas 2014 et 2015, Beaujolais et Beaujolais-Villages 2016.?
On est toujours au sommet avec ce Fleurie Les Moriers 2018, qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où il plonge ses racines (très vieilles vignes de plus de 60 ans) dominé par la fraise des bois mûre et l?humus, d?une jolie longueur en bouche, alliant souplesse et structure, où l?on retrouve au palais ces nuances de fruits noirs et d?épices, bien classique. Le terme Moriers s?apparenterait à ceux bourguignons de Murots ou de Murgers signifiant petits murets ou amas de pierres. Le mur de pierres clôturant Les Moriers le protégeait autrefois d?une petite rivière qui coulait non loin.
Preuve de son potentiel d?évolution, son 2013, qui se goûte très bien actuellement, soyeux à souhait mais avec de la matière, il a notes de cerise, de sous-bois et d?épices, aux tanins étoffés, tout en bouche.
Le Fleurie cuvé́e Spéciale Vieilles vignes 2014, typé, dense, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux notes fraise des bois et de fumé, développe des tanins étoffés. 
Son Fleurie cuvée Les 10 Coupées 2015, franc et charmeur comme on les aime, est un joli vin classique, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample et bien chaleureux.
Formidable Beaujolais-Villages Le Petit Impermanent, bien corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, aux nuances de prune, tout en charme.

Le Point du Jour
69820 Fleurie
Tél. : 04 74 04 11 87
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domainechignard
www.domaine-chignard.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020

 



Domaine de ROSIERS


Château La CAMINADE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Château PANCHILLE


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Château BALESTARD La TONNELLE


Domaine La CHRÉTIENNE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine La CROIX CHAPTAL


Château D'ARRICAUD


Domaine de la PALEINE


Château La GRACE FONRAZADE


Château HAUT-MACÔ


Domaine René FLECK et Fille


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Château BOSSUET


Domaine de La VIEILLE


Domaine du CHAILLOT


Château LANIOTE


AUVIGUE


Château BELLE GARDE


Château de CÔME


Domaine Pierre GELIN


Château BÉCHEREAU


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château PENIN


Château FONROQUE


Château La CLOTTE-FONTANE


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


HENRY NATTER


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE PICHARD


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales