Millesimes Et Vins

Edition du 26/09/2017
 

Château Croque-Michotte

Top

Château CROQUE MICHOTTE

“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle.


Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfite. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfite. Nous faisons quelques lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : croque.michotte@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
BEAUREGARD (S)
GONORDERIE (A)
VIEUX PRESSOIR (S)
GODINEAU (A)
RAYNIERES (S)
SAUMUR-CHAMPIGNY
LA GUILLOTERIE
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
ROCHEVILLE (S)
Christelle DUBOIS
CHINON
BOUCHARDIÈRE
BOUQUERRIES
GOURON (r)
NOIRÉ
Dne de L'R
DOZON
Angélique LÉON
COULY-DUTHEIL
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
JARNOTERIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
CHESNEAU (CHe)
MONTIGNY
SANCERRE DIVERS

Pierre MARTIN (S)
NATTER (S) (r)
SARRY (S)
André DEZAT (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
CHAILLOT (CH)
CREZANCY (S) (r)
J-M ROGER (S)
GIRAUDON (Côte Roannaise)
REAL (Côtes Forez)
Stéphanie GUILLOT (Côtes Forez)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(D. FOURRIER (A))
SAUMUR-CHAMPIGNY
LEGRAND
BOURG NEUF*
ROCFONTAINE
VARINELLES
CHINON
CAVES de la SALLE
(BROCOURT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
TOURAINE CHEVERNY

MÉCHINIERE
MAISON (CHe)
SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)
MADONE (Côtes du Forez)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(BESSIÈRE (S))
SAUMUR-CHAMPIGNY
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine PECH D'ANDRÉ


Depuis 1701, dix générations de la famille d’André accompagnent ce lieu au naturel dans l’expression de son terroir. Depuis 1966, Marc et Germaine Remaury ont élaboré, dans le respect de la nature, des vins aromatiques et élégants. Sans désherbants ni engrais chimiques depuis toujours, le vignoble s’étend harmonieusement devant le domaine entre murets de pierres sèches, bandes enherbées, garrigues et haies d’amandiers ou de figuiers sauvages. C’est Mireille, leur fille, qui, depuis quelques années, préside aux destinées du vignoble. Beau Minervois rouge Le Château de Mon Père 2012, 80% Mourvèdre et 20% Syrah, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. Le Minervois Grand Terroir 2013, issu 53% Mourvèdre, 37% Syrah et 10% Grenache, est corsé, un vin où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus mais bien riches, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Le Minervois cuvée Azerole 2012, 70% Syrah et 30% Grenache, puissant et complexe, aux nuances de fruits noirs et d’épices douces, aux tanins denses et structurés, est très parfumé en finale. Il y a également cet IGP des Côtes du Brian blanc 2014, qui sent le lis, de bouche fraîche comme le rosé 2015, et l'Or des Draines 2014, récolté à la main en Décembre, Bourboulenc (100%), un vin moelleux délicieux, qui fleure l’abricot confit, à prévoir sur une tarte aux fruits jaunes. Gîtes sur place.

Mireille Remaury et Philippe Lelong
Route d'Olonzac
34210 Azillanet
Téléphone :04 68 91 22 66 et 06 87 34 67 04
Email : contact@lepechdandre.fr
Site personnel : www.lepechandre.fr

Domaine GOURON


Au sommet, incontestablement. Fondé en 1946 par René Gouron, le domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitée en plaine et corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Laurent Gouron basera ses ventes en 2017 pour les rouges avec la Cuvée du Domaine 2015 puis 2016, la Cuvée du Terroir 2011, la Cuvée Vieilles Vignes 2011, la Cuvée Croix Boissée 2010, et la Cuvée Croix Boissée blanc 2014, puis 2015. Il nous dit que, “malgré une petite récolte (60% en moins), 2016 est un beau millésime grâce à la météo clémente de Septembre, le vin a acquis une belle maturité.” Voilà un superbe Chinon cuvée Terroir rouge 2011, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois, de bonne garde. Le Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2010, complexe, intense et charmeur, bien typé, est riche en couleur, corsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une réussite certaine. On poursuit avec ce Chinon rouge La Croix Boissée 2009, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez complexe où dominent le mûre, la griotte et le poivre, qui poursuit sa belle évolution. Le Chinon rouge 2015 est corsé, très parfumé, un vin qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche pleine. Remarquable Chinon La Croix Boissée blanc 2014, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, de bouche vive comme leur Chinon rosé, flatteur, franc et souple à la fois.

Laurent et Stéphane Gouron
2, La Croix-de-Bois
37500 Cravant-les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 15 33
Télécopie :02 47 93 96 73
Email : info@domaine-gouron.com
Site : www.vinsdusiecle.com/gouron
Site personnel : www.domaine-gouron.com

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. La vigne est présente depuis longtemps ici : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne ce cru alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. Le millésime 2016 se résume, pour François Bouquier à “générosité : quantité, qualité, équilibre, richesse des arômes, degrés élevés, se rejoignent et se retrouvent aussi bien dans les vins blancs que dans les vins rouges. Les blancs, structurés, arrondis, fruités, vont être mis en bouteilles prochainement. Les rouges, volumineux, mûrs et sains, marqués par l'importance des polyphénols sont concentrés, intenses, savoureux, avec un bon potentiel de garde. Les Cabernets avoisinent les 13°, les Merlots les 13-13,8°, ce qui rapprocherait le 2016 des 2009 et 2010. Le 2016 est à égalité avec le 2015.” Ventes en 2017 : les rouges 2013, 2014 et 2015, les blancs 2016. Fidèle à sa ligne de conduite, François Bouquier continue de ne produire qu'un seul rouge et un seul blanc. Son Pessac-Léognan rouge 2014, au nez complexe (fruits cuîts, sous-bois), de bouche bien charnue, un vin ample, riche, charmeur et harmonieux. Le 2013, savoureux, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.  Remarquable Pessac-Léognan blanc 2015, complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs et d’amande, tout en fraîcheur. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Hélène Lévêque

33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie :05 56 27 29 42
Email : communication@chateau-chantegrive.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles MAYARD


Le vignoble s'étend sur 43 ha de vignes sur une trentaine de parcelles réparties sur des terroirs très variés, plantées depuis plus d'un siècle pour certaines d'entre elles. Les méthodes de culture sont traditionnelles et purement écologiques, pas d'engrais chimique ni de désherbant.
Tout cela donne ce Châteauneuf-du-Pape Domaine du Père Pape rouge 2011, Grenache 65%, Syrah 20%, Cinsault 15%, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, puissant, persistant et savoureux, un vin de fort belle évolution comme le Châteauneuf-du-Pape Clos du Calvaire rouge 2011, aux notes de truffe et de mûre, concentré et charnu, riche en matière, tout en bouche.

Françoise Roumieux
24, avenue Baron Le Roi
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 83 70 16
Fax : 04 90 83 50 47
Email : francoise.roumieux@vignobles-mayard.fr
www.vignobles-mayard.fr


Domaine de CARTUJAC


La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle, s’est installée au Domaine de Cartujac où elle élevait des moutons aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vignes.
Pour Bruno Saintout, en 2017, ses ventes se répartissent comme suit : 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008 et 2007 en Saint-Julien; 2014, 2013, 2011 et 2010 en Haut-Médoc; et 2014, 2013, 2012, 2011, 2010 et 2007 en Médoc. Il reste encore des 1997 et 1994 à titre confidentiel.
“Le 2016, nous précise-t-il, représente l'année rêvée depuis 2009, gros volumes, maturité excellente des Merlots, état sanitaire parfait, plus homogène que le 2015, un millésime vraiment exceptionnel.” Il poursuit ses investissements pour parfaire toujours plus la qualité.
Ce Haut-Médoc Cru Bourgeois Domaine de Cartujac 2014, vignoble de 10 ha, sols de graves graves, argilo-graveleux, Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, est un vin plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale de prune et d’humus, qui s’accorde avec des aiguillettes de canettes aux fèves ou un jarret de veau aux cèpes séchés.  
Remarquable Saint-Julien Château la Bridane 2014, provenant d’un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), de robe soutenue, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un grand vin riche et typé, de bouche savoureuse, d’excellente garde. Le 2013, au nez intense de fruits rouges mûrs et d’humus, riche en couleur comme en matière, ample et corsé en bouche, est un vin de belle couleur. Le 2012, de robe rubis profond, généreux, est un vin très typé, persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins mûrs, riches et harmonieux, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale. Excellent 2011, fin et corsé à la fois, allie puissance et distinction, un vin bien charnu, aux notes fruitées (cassis) et épicées au palais.
Goûtez le Médoc Cru Bourgeois Château du Périer 2014, vignobles de 7 ha de Cabernet-Sauvignon et Merlot, sols similaires, de belle robe soutenue et brillante, d’une jolie concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, typé.

Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. : 05 56 59 91 70
Fax : 05 70 61 10 78
Email : contact@vignobles-saintout.fr
www.vignobles-saintout.com


Gérard TREMBLAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s’attache, en famille, à laisser s’exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre.
Gérard Tremblay, en-dehors d’être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d’avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leur fils Vincent la même fibre pour élever de grands Vins typés.
“Nous avons à la vente les 2016, nous dit Vincent Tremblay. Ce sont des Vins superbes d’une qualité très similaire au 2015. Des Vins gourmands dans leur jeunesse, d’une belle matière, avec un beau potentiel de garde. Les 2015 avaient une belle structure, un millésime d’une très grande qualité, des Vins eux aussi, assez gourmands dans sa jeunesse avec un grand potentiel de garde.
L’année 2016 a été une saison difficile à Chablis. Nous avons connu de gros aléas climatiques cela a réduit la récolte de 50% sur le Chablisien. Le mois de septembre, superbe, nous a permis de vendanger dans de bonnes conditions, nous avons récolté un peu plus tardivement, vers fin septembre. La maturité était optimale, la qualité des raisins était sublime. Les 2016 sont très fruités, ce sont des Vins très gourmands. En raison de la rareté du raisin et la forte demande, les prix risquent d’augmenter et nous devons contingenter les clients. Des Vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder.
Dorénavant, ma sœur Eléonore et moi, sommes officiellement à la tête du Domaine. Nous avons racheté les parts de nos parents. Eléonore s’occupe de la vinification et je me consacre au vignoble et à la commercialisation, nous faisons les assemblages ensemble. Nous nous investissons beaucoup dans l’exploitation, mes parents nous conseillent toujours. Mon père trouve que l’hiver froid 2017 est une très bonne chose, la nature devrait reprendre un cycle normal.”
On patiente avec ce remarquable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2015, aux nuances de miel, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave en bouche, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. “Le millésime 2015 est issu d’une année assez chaude et sèche, explique Vincent Tremblay, il a juste plu avant les vendanges, beaucoup de vignobles ont été grêlés, nous avons eu la chance d’avoir été épargnés, seul un hectare et demi a été touché. Nous avons vendangé rapidement pour conserver la qualité. La pluie a été salutaire pour regonfler un peu les raisins qui souffraient de sécheresse. Le 2015 est un vin plaisir, les clients l’adorent.”
Le 2014 est de bouche subtile avec des nuances d’amande et de narcisse, au nez franc, de bouche délicate.  Le 2013, puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de poire et de noix, d’une nervosité en bouche certaine, mêle charpente et finesse. Le 2012, tout en nuances, avec une bouche délicate dominée par des senteurs d’agrumes et de fruits secs, est de belle structure, tout en vivacité. 
Le Premier Cru Montmains 2014 mêle finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de narcisse, de grillé et de pamplemousse, d’une richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample. Le 2013, aux arômes de fruits blancs, avec, en finale, des notes subtiles de miel, de rose et de citron, d'une grande persistance, mêle charme et structure au palais. Le 2012 est tout en nuances, un vin puissant, vineux mais fin, corsé et fruité, équilibré et rond, à découvrir sur des viandes blanches. Très savoureux 2011, associant puissance et distinction, très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc.
Beau Chablis Premier Cru Fourchaume Vieilles Vignes 2014, d’une grande fraîcheur, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de poire, tout en harmonie. Savoureux 2013, aux arômes délicats de fleurs blanches, ample, qui allie charpente et distinction, très fin, tout en bouche, légèrement miellé en finale. 
Remarquable Chablis Premier Cru Beauroy 2015, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme ce Chablis Premier Cru Fourchaume 2015, qui développe un nez de noisette fraîche, une bouche dense et complexe, opulent et parfumé, aux notes de fruits jaunes et de fumé.
Le Chablis Vaudésir 2015, au nez minéral, raffiné et complexe, aux nuances de beurre frais, d’amande et de céréales, avec une finale intense et très persistante, subtilement épicée, ample et distinguée, est de robe dorée, d’une grande finesse, de grande évolution comme en atteste le 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité, minéral, très racé, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde.
Il y a encore le Chablis Vieilles Vignes 2015, au nez élégant dominé par l’amande et le coing, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, le Chablis 2016, séduisant, avec des notes de fleurs et de fruits frais, tout en harmonie, et le Petit Chablis 2016, toujours charmeur par sa nervosité au palais.

Famille Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Tél. : 03 86 42 40 98
Fax : 03 86 42 40 41
Email : contact@chablis-tremblay.com
www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay
www.chablis-tremblay.com



> Les précédentes éditions

Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016

 




DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


LA BASTIDE BLANCHE


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE ALAIN MICHAUD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales