Mollard, un ancien cépage à découvrir absolument

Un cépage ancien aux origines mystérieuses

Le Mollard est un ancien cépage originaire de la région Rhône-Alpes, plus précisément de la Savoie et de l’Isère. Bien que ses origines exactes restent encore mystérieuses, il semblerait que ce cépage soit cultivé depuis plusieurs siècles dans ces régions montagneuses. Malheureusement, le Mollard a progressivement été délaissé au profit d’autres cépages plus productifs et plus faciles à cultiver, comme le Gamay ou le Pinot Noir.

Cependant, depuis quelques années, certains vignerons passionnés ont décidé de redonner ses lettres de noblesse à ce cépage oublié. Grâce à leur travail acharné et à leur volonté de préserver ce patrimoine viticole unique, le Mollard connaît aujourd’hui un regain d’intérêt de la part des amateurs de vin en quête de nouvelles saveurs.

Des vins rouges fruités et épicés

Le Mollard donne des vins rouges légers à moyennement corsés, avec une robe rubis intense et des reflets violacés. Au nez, on retrouve souvent des arômes de fruits rouges bien mûrs, comme la cerise ou la framboise, ainsi que des notes épicées de poivre et de réglisse. En bouche, les vins de Mollard se distinguent par leur fraîcheur et leur vivacité, avec une acidité bien présente qui leur confère une belle tension. Les tanins sont généralement souples et bien intégrés, apportant une structure équilibrée à l’ensemble.

Ces vins sont parfaits pour accompagner des plats simples et savoureux, comme une planche de charcuterie, un poulet rôti ou encore une tartiflette. Ils se marient également très bien avec des fromages de caractère, comme le Beaufort ou le Reblochon.

Des domaines engagés dans la préservation du Mollard

Parmi les domaines qui œuvrent pour la renaissance du Mollard, on peut citer le Domaine de l’Idylle, situé à Cruet en Savoie. Ce domaine familial, dirigé par les frères Tiollier, produit un excellent Mollard sur les coteaux escarpés de la commune. Vinifié en macération carbonique, ce vin offre une expression fruitée et gourmande du cépage, avec des notes de cerise et de fraise des bois.

Un autre domaine incontournable est le Domaine des Ardoisières, à Cévins en Savoie. Brice Omont, le vigneron, a entrepris un véritable travail de recherche et de sélection massale pour retrouver les meilleurs clones de Mollard. Son vin, issu de vignes centenaires cultivées en biodynamie, est un modèle d’élégance et de finesse, avec des arômes de violette et de réglisse.

Comment déguster le Mollard ?

Pour apprécier pleinement les qualités du Mollard, je vous conseille de le servir à une température de 14 à 16°C, dans des verres de type « Bourgogne » qui permettront au vin de s’exprimer pleinement. N’hésitez pas à l’aérer une demi-heure avant la dégustation, afin de révéler toute sa complexité aromatique.

Si vous souhaitez vous procurer des vins de Mollard, vous pouvez vous rendre directement chez les producteurs cités ci-dessus, ou bien passer par des cavistes spécialisés dans les vins de Savoie. Certains sites de vente en ligne, comme Vinatis ou Millésima, proposent également une sélection de vins de Mollard issus de différents domaines.

Le Mollard, un cépage d’avenir

En définitive, le Mollard est un cépage ancien qui mérite amplement d’être redécouvert par les amateurs de vin. Grâce au travail passionné de vignerons engagés, ce cépage retrouve peu à peu sa place dans le paysage viticole français, offrant des vins authentiques et pleins de caractère. Alors n’hésitez plus, et partez à la découverte de ce trésor oublié de la Savoie !

Voici quelques ressources supplémentaires pour en savoir plus sur le Mollard et les vins de Savoie :

  • Le site des Vins de Savoie, qui regroupe de nombreuses informations sur les cépages et les appellations de la région.
  • Le blog Les 5 du Vin, qui propose régulièrement des articles sur les cépages rares et oubliés, dont le Mollard.
  • Le livre « Cépages & Vins de France » de Pierre Galet, une référence incontournable pour tous les passionnés de viticulture (ISBN : 978-2743020637).