Tout savoir sur les cépages et le cahier des charges des bordeaux supérieur

Les cépages autorisés pour les Bordeaux Supérieur

Les vins de Bordeaux Supérieur sont élaborés à partir de cépages traditionnels de la région bordelaise. Les cépages rouges autorisés sont le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc, le Malbec, le Petit Verdot et la Carménère. Pour les vins blancs, les cépages principaux sont le Sémillon, le Sauvignon Blanc et la Muscadelle. Chaque cépage apporte ses caractéristiques propres au vin final :

  • Le Merlot apporte rondeur, souplesse et des arômes de fruits rouges
  • Le Cabernet Sauvignon donne de la structure, des tanins puissants et des notes de cassis et de réglisse
  • Le Cabernet Franc amène de la fraîcheur, de la finesse et des notes épicées
  • Le Malbec et le Petit Verdot sont utilisés en petites proportions pour ajouter de la couleur, de la structure et de la complexité aromatique
  • Le Sémillon apporte rondeur et gras aux vins blancs avec des arômes de fruits confits et de miel
  • Le Sauvignon Blanc donne de la fraîcheur, de la vivacité et des notes d’agrumes et de fruits exotiques
  • La Muscadelle complète l’assemblage avec des notes florales et musquées

L’assemblage précis des différents cépages est laissé à l’appréciation de chaque vigneron, permettant ainsi une grande diversité de styles au sein de l’appellation Bordeaux Supérieur, tout en respectant sa typicité.

Le cahier des charges strict de l’appellation Bordeaux Supérieur

Pour avoir droit à l’appellation Bordeaux Supérieur, les vins doivent répondre à un cahier des charges strict défini par le décret du 22 avril 20111. Parmi les principales règles à respecter :

  • Le rendement est limité à 54 hl/ha pour les rouges et rosés et 57 hl/ha pour les blancs
  • Les vignes doivent avoir au moins 2 ans et être plantées à une densité minimale de 4000 pieds/ha
  • Le degré alcoolique minimum du vin fini doit être de 10.5% vol. pour les rouges/rosés et 11% vol. pour les blancs
  • L’élevage doit durer au minimum jusqu’au 31 mars de l’année suivant la récolte pour les rouges et rosés
  • Les techniques de concentration du moût (osmose inverse, filtration tangentielle…) sont interdites

Le respect de ces règles, contrôlé à plusieurs étapes par des organismes indépendants, garantit au consommateur un niveau de qualité supérieur à l’appellation générique Bordeaux.

Le terroir des Bordeaux Supérieur : une mosaïque de sols et de microclimats

L’appellation Bordeaux Supérieur couvre une large zone géographique au sein du département de la Gironde. Les vignobles se situent principalement sur la rive droite de la Garonne et de la Dordogne, dans l’Entre-deux-Mers, le Libournais, le Blayais et le Bourgeais. On trouve une grande diversité de sols :

  • Sols argilo-calcaires : donnent des vins puissants, charpentés avec un bon potentiel de garde
  • Sols graveleux : apportent finesse et élégance aux vins, avec une bonne capacité au vieillissement
  • Sols argilo-limoneux : produisent des vins fruités, ronds et gouleyants à boire dans leur jeunesse
  • Sols sableux et sablo-limoneux : donnent des vins légers, vifs et aromatiques

Cette variété de terroirs, couplée aux influences océaniques et au climat tempéré de la région, permet aux vignerons de proposer une large palette de vins, du rouge puissant et de garde au blanc sec vif et aromatique en passant par des rosés frais et désaltérants.

Accords mets-vins et service des Bordeaux Supérieur

Grâce à leur diversité, les vins de Bordeaux Supérieur s’accordent avec une grande variété de mets :

  • Les rouges puissants et charpentés sublimeront les viandes rouges grillées ou en sauce, le gibier et les fromages affinés
  • Les rouges souples et fruités seront parfaits sur des viandes blanches, des volailles, des pâtes ou des pizzas
  • Les blancs secs s’accorderont à merveille avec les poissons, les crustacés, les coquillages, les fromages de chèvre frais ainsi que les salades estivales
  • Les rosés se marieront avec la cuisine méditerranéenne, les grillades, les salades composées et les desserts aux fruits rouges

Pour profiter pleinement de leurs qualités, il est important de servir les Bordeaux Supérieur à bonne température : 16-18°C pour les rouges, 10-12°C pour les blancs et 8-10°C pour les rosés. Un carafage d’une heure environ permettra aux vins rouges arrivés à maturité d’exprimer tout leur potentiel aromatique. Enfin, en choisissant des verres en cristal tulipe de taille adaptée, vous valoriserez le bouquet et la dégustation de ces grands vins de Bordeaux2.

Sources :
1. Décret n° 2011-1371 du 22 avril 2011 relatif à l’appellation d’origine contrôlée « Bordeaux Supérieur » (version consolidée au 10 mai 2023) – Légifrance
2. « Comment bien choisir et entretenir ses verres à vin ? » – Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, Université de Bordeaux