Les cépages utilisés dans les vins blancs de Marsanne

Les origines du cépage Marsanne

Le cépage Marsanne est originaire de la vallée du Rhône septentrionale, plus précisément des appellations Hermitage, Crozes-Hermitage et Saint-Joseph. Son nom provient probablement du village de Marsanne situé dans la Drôme. Les premières mentions de ce cépage remontent au 18ème siècle dans les écrits de l’abbé Rozier, botaniste et agronome français. Depuis, la Marsanne s’est répandue dans d’autres régions viticoles comme le Languedoc, la Provence et même à l’étranger en Australie et en Californie.

La Marsanne est souvent assemblée avec le cépage Roussanne, son compagnon traditionnel dans les vins blancs de la vallée du Rhône nord. Ces deux cépages se complètent harmonieusement, la Marsanne apportant rondeur et structure tandis que la Roussanne offre finesse et complexité aromatique. On retrouve également la Marsanne en mono-cépage, notamment dans les appellations Hermitage et Saint-Péray où elle révèle tout son potentiel de garde et de complexité.

Les caractéristiques ampélographiques de la Marsanne

Le cépage Marsanne est une variété blanche à débourrement et maturité de première époque. Ses grappes sont de taille moyenne à grosse, coniques et compactes. Les baies sont moyennes, sphériques, de couleur jaune doré à maturité avec une peau épaisse et une pulpe juteuse. La Marsanne est un cépage vigoureux et productif qui apprécie les sols argilo-calcaires bien drainés et les expositions chaudes. Elle est assez sensible à la pourriture grise et à la coulure mais résiste bien à la sécheresse.

Au niveau aromatique, la Marsanne présente un profil riche et expressif avec des notes de :

  • Fruits à chair blanche comme la pêche, la poire et le coing
  • Fleurs blanches comme l’acacia et le chèvrefeuille
  • Miel et cire d’abeille
  • Amandes et noisettes grillées
  • Épices douces comme la vanille et la cannelle
  • En bouche, les vins de Marsanne offrent une belle rondeur et un caractère ample et gras soutenu par une acidité modérée. Ils peuvent être dégustés dans leur jeunesse pour leur fraîcheur fruitée mais ont également un excellent potentiel de garde pouvant aller jusqu’à 10 ans ou plus pour les cuvées d’exception. Avec le temps, ils développent des arômes plus complexes de fruits confits, de miel, de truffe et de sous-bois.

    Les terroirs de prédilection de la Marsanne

    Si la Marsanne trouve son origine et son expression la plus aboutie dans la vallée du Rhône nord, elle s’épanouit également dans d’autres terroirs en France et dans le monde. Parmi les appellations et domaines de référence, on peut citer :

  • Hermitage : le micro-terroir de l’Ermite sur la colline de l’Hermitage donne naissance à des Marsanne d’exception, puissantes et complexes. Les domaines Jean-Louis Chave et Chapoutier y produisent des cuvées mythiques comme « Cuvée Cathelin » et « L’Ermite ».
  • Saint-Joseph : sur les coteaux granitiques abrupts dominant le Rhône, la Marsanne s’associe à la Roussanne pour donner des vins blancs élégants et minéraux. Les domaines Gonon et Pierre Gaillard sont des références.
  • Saint-Péray : cette petite appellation à l’est de Valence est le royaume de la Marsanne en mono-cépage, vinifiée en sec ou en effervescent. Les bulles fines et la texture crémeuse des cuvées de Marsanne de Saint-Péray en font d’excellents apéritifs ou vins de dessert. Le domaine Alain Voge est incontournable.
  • IGP Ardèche et Coteaux de l’Ardèche : berceau historique de la Marsanne, l’Ardèche rhodanienne produit des vins blancs frais et aromatiques à base de ce cépage. Les domaines Céline et Laurent Fayolle ainsi que Vignobles de Boissonnet y élaborent de très beaux Marsanne.
  • Languedoc et Roussillon : la Marsanne est implantée ponctuellement dans le sud de la France où elle donne des vins blancs amples et généreux, souvent en assemblage avec du Vermentino et de la Roussanne. On peut citer les cuvées « Vermentino Marsanne » du Château de Gaure en Corbières et « Clos du Temple » de Gérard Bertrand en Languedoc.
  • Australie : c’est en Victoria et en Australie du Sud que la Marsanne s’exprime le mieux, produisant des vins blancs secs et structurés aux notes de fruits tropicaux et d’agrumes. Tahbilk, dans la région de Nagambie Lakes, est un des plus anciens domaines au monde à cultiver ce cépage depuis 1860.
  • Au delà de ces terroirs emblématiques, la Marsanne continue d’inspirer vignerons et amateurs à travers le monde par sa capacité à produire des blancs gastronomiques, complexes et aptes à la garde. Ce noble cépage rhodanien mérite assurément d’être (re)découvert pour la richesse et la personnalité unique de ses vins.

    Accords mets-vins et service de la Marsanne

    Grâce à sa texture ample et son caractère aromatique, la Marsanne est un cépage gastronomique qui se marie à merveille avec une grande variété de mets. Voici quelques suggestions d’accords :

  • Apéritif : servie fraîche (8-10°C), la Marsanne révèle des arômes d’agrumes et de fleurs blanches qui s’accordent bien avec des gougères, des beignets de fleurs de courgette ou des toasts de tapenade.
  • Entrées : la rondeur de la Marsanne s’équilibre avec la fraîcheur de plats comme un tartare de Saint-Jacques aux agrumes, une salade de chèvre chaud au miel ou une soupe froide de melon et menthe.
  • Poissons et crustacés : les vins de Marsanne accompagnent parfaitement les poissons blancs en sauce comme un bar au beurre blanc, un cabillaud rôti au citron ou des noix de Saint-Jacques snackées. Ils s’accordent aussi avec des crustacés grillés comme des gambas ou un homard.
  • Viandes blanches : l’ampleur et les notes épicées de la Marsanne font écho à des plats comme une volaille à la crème, un veau aux morilles ou un tajine de poulet aux abricots et amandes.
  • Fromages : servie plus évoluée (12-14°C), la Marsanne a l’envergure pour accompagner des fromages affinés comme un Saint-Marcellin, un Crottin de Chavignol ou un Beaufort.
  • Desserts : avec des notes de miel et de fruits confits, les Marsanne plus mûres s’accordent bien avec des desserts comme une tarte aux abricots, un clafoutis aux pêches ou un crumble aux poires.
  • La Marsanne est donc un cépage polyvalent et adaptable dont les vins peuvent ponctuer tout un repas, de l’apéritif au dessert. Son potentiel de garde lui permet aussi de s’accorder avec des mets plus expressifs comme un risotto aux truffes ou une poularde de Bresse. A l’image de la vallée du Rhône dont elle est originaire, la Marsanne est un cépage généreux et convivial qui aime s’attarder à table et faire partager sa richesse aromatique.